Plusieurs sources avancent qu’au moins trois promoteurs se seraient commis dans un appel de propositions pour la revitalisation de la rue Wellington Sud.

Au moins un projet en lice pour Well Sud

La Ville de Sherbrooke ouvrira vendredi les enveloppes des projets reçus dans le cadre de son appel de propositions pour la revitalisation de la rue Wellington Sud. La Tribune a pu confirmer qu’au moins un promoteur ou consortium a déposé une suggestion. Certaines informations provenant de plusieurs sources avancent même qu’au moins trois promoteurs se seraient commis.

L’ouverture des propositions pour le Quartier Well Sud est prévue à 10 heures à l’hôtel de ville. Le maire Steve Lussier et la présidente du comité de revitalisation du centre-ville et conseillère du district du Lac-des-Nations, Chantal L’Espérance, accorderont ensuite des entrevues. 

À lire aussi: Revitalisation du centre-ville: «C'est notre dernière chance»

« Je suis très fébrile à être devant vous ce vendredi à savoir s’il y aura des propositions ou pas. Moi je crois que oui. Le message s’est bien véhiculé. Jusqu’à maintenant, je ne voulais pas entendre les échos des promoteurs. Je disais aux employés que si les promoteurs appelaient, je ne voulais pas leur parler tout de suite. Ça se passe vendredi et nous pourrons même vous dire quelles entreprises ont soumissionné », a commenté le maire Steve Lussier.

Rappelons que l’ouverture des enveloppes, prévue en novembre, a été repoussée en janvier après que des promoteurs intéressés eurent demandé des précisions sur les exigences de la Ville. 

Parmi les critères retenus, les immeubles à construire, qui devraient avoir une superficie minimum de 140 000 pieds carrés, devraient compter un minimum de quatre étages et un maximum de dix étages. Une place publique d’au moins 20 000 pieds carrés est souhaitée. 

La Ville souhaite aussi qu’on prévoie un stationnement d’au moins 650 cases publiques avec des accès par les rues Wellington Sud et du Dépôt. 

Les investissements de la Ville s’élèveraient à environ 25 M$ pour les infrastructures souterraines, le stationnement et la décontamination. 

Un comité de sélection étudiera les propositions pour en arriver avec une recommandation formelle au conseil municipal vers la mi-mars. Une entente d’exclusivité serait ensuite conclue avec le promoteur choisi. La livraison du produit final serait prévue en 2021.

En fin d’année, Chantal L’Espérance affirmait que les organismes de développement économique qui s’étaient montrés intéressés à cohabiter dans le quartier Well inc. répondaient toujours présents dans le nouveau projet.