Arrêtés pour avoir braqué une arme paintball sur des véhicules au hasard

Trois individus devront répondre de leurs actes après avoir braqué une arme de type paintball sur des véhicules au hasard, mercredi midi, à Sherbrooke.

Le Service de police de Sherbrooke a reçu le signalement d’un véhicule où trois suspects pointaient une arme longue en direction d’autres véhicules au coin de la rue King et du boulevard Jacques-Cartier.

« Les personnes visées au hasard ne savaient pas à quel type d’arme elles étaient confrontées. Elles ont semé un vent de panique dans ce secteur achalandé de la ville. Un témoin a pris une description du véhicule ainsi que la plaque d’immatriculation du véhicule », indique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Les policiers ont ratissé Sherbrooke à la recherche du véhicule suspect de marque Mitsubishi Lancer. Il a été retrouvé vers 13 h 45 sur la rue Bowen Sud.

« Étant donné que nous ne savions pas quel type d’arme les suspects avaient en leur possession, l’intervention a été traitée comme étant à haut risque. Les trois occupants du véhicule suspect ont été mis en état d’arrestation », mentionne le porte-parole du SPS.

En plus de l’arme servant à tirer des balles de peinture, les policiers ont trouvé des comprimés de méthamphétamine ainsi que du crack dans le véhicule.

« Les trois suspects ont été interrogés », mentionne le porte-parole du SPS.

Deux hommes de 32 et 22 ans sont restés détenus.

Des accusations d’agression armée, de possession d’arme dans un dessein dangereux, d’avoir braqué une arme ainsi que de possession de stupéfiants devraient être portées contre le plus vieux des deux individus.

Une femme de 24 ans pourrait aussi être accusée de tels crimes, mais elle a été libérée sous promesse de comparaître.