Annulations en chaîne dans les salles de spectacles

La liste des spectacles reportés ou annulés en Estrie ne cesse de s’allonger depuis l’annonce jeudi midi, par le premier ministre François Legault, de l’interdiction de tenir des rassemblements intérieurs de plus de 250 personnes.

C’est notamment le cas du concert de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke samedi soir à la salle Maurice-O’Bready. La prestation des Grandes Crues, prévue pour le même soir au Vieux Clocher de Magog, a subi un sort semblable. L’OSS examine en ce moment la possibilité de reprendre le concert à une date ultérieure, alors qu’au Vieux Clocher, on oriente les spectateurs vers des supplémentaires déjà prévues, soit celles des 8 et 9 mai et celles du 11 au 15 août. 

Un remboursement est aussi possible. La direction réévaluera les mesures à prendre pour les spectacles à venir selon l’évolution de la situation.

Aucun changement toutefois pour l’humoriste Mathieu Cyr, dont la prestation est programmée vendredi au Vieux Clocher de Magog, étant donné que moins de 250 personnes ont acheté des billets. Si des gens se procurent des places entre-temps, la jauge des 250 personnes ne sera pas dépassée, assure la salle sur sa page Facebook.

On attend toujours des nouvelles du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. 

Au Granada, la prestation de Marie-Pierre Arthur de ce jeudi 12 mars a été reportée au 30 avril. Déplacement également pour Bleu Jeans Bleu, qui affichait complet le samedi 14 mars. Les amateurs devront attendre au 22 mai. Le spectacle de Plume Latraverse, qui devait se dérouler devant une salle comble le 19 mars est annulé.  

« On a réussi à déplacer certains spectacles, mais on le fait sous toutes réserves, parce qu’on ne sait pas pour combien de temps les mesures gouvernementales vont s’appliquer. Le mois de mars, c’est une grosse période pour nous, pendant laquelle on a beaucoup d’événements corporatifs. Ce sont des annulations qui engendrent des pertes sèches énormes. C’est une catastrophe. On a convenu de faire un CA d’urgence jeudi soir pour discuter de la situation », souligne la directrice générale du Théâtre Granada, Suzanne-Marie Landry.  

Celle-ci espère qu’une aide gouvernementale sera annoncée pour aider les diffuseurs à traverser la tempête.

« On a aussi des événements qui sont prévus au Boquébière. La jauge est de moins de 250 personnes, donc théoriquement, ils peuvent avoir lieu, mais est-ce que les gens vont se déplacer? » questionne-t-elle.  

Du côté du Théâtre Centennial, les représentations de la pièce des étudiants de théâtre The Miracle Worker ont aussi été retirées de l’affiche.

Orford Musique annule le concert Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns, qui devait se tenir le dimanche 15 mars dans la salle Gilles-Lefèvre. Il retire également de l’horaire le vernissage de l’artiste Marie Montiel et le souper végétarien, programmés le 17 mars 2020. Les autres activités sont pour l’instant conservées.

À Lac-Mégantic, le Comité culturel Mégantic a biffé le spectacle de Simon Leblanc de ce soir à la salle Montignac, laquelle peut accueillir 400 personnes. Le diffuseur maintient les prestations pour lesquelles moins de 250 billets ont été vendus et attend de voir la suite des choses pour annuler celles qui dépassent cette limite, tel le spectacle de Laurent Paquin et Simon Boudreault, prévu pour le 27 mars.  

L’Orchestre symphonique de Drummondville a aussi rayé du calendrier son concert de ce jeudi à la Maison des arts Desjardins.

La Petite Boîte noire a annoncé que sa programmation ne procédait à aucune annulation, étant donné sa capacité de 170 personnes. Même son de cloche au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook, qui ne procède à aucun changement dans sa programmation, mais précise qu’il « renforce ses mesures de nettoyage et désinfection des locaux ».

CINÉMA

La Maison du Cinéma de Sherbrooke demeure ouverte, mais l’entreprise a pris des mesures pour se conformer aux demandes gouvernementales. La capacité des plus grandes salles sera réduite de façon à ce qu’il n’y ait pas plus de 250 personnes au même endroit dans le cinéma. À chaque représentation, il y aura désinfection des surfaces fréquemment touchées par les clients, notamment les portes d’entrée, rampes, comptoir de service, éviers, chasses d’eau et abreuvoirs.

Le personnel sera invité à augmenter la fréquence du lavage des mains. Si certains employés présentent des symptômes semblables à ceux de la grippe, ou s’ils ont été en contact avec quelqu’un en provenance de l’étranger (ou qui a été testé positivement pour la COVID-19), ils ne se présenteront pas au travail. 

Des ajustements seront apportés au besoin, selon les demandes des autorités.

Du côté du Festival cinéma du monde de Sherbrooke, qui dévoilait mercredi sa programmation, on suit la situation de très près. Pour l’instant, les organisateurs n’annulent pas la tenue de l’événement, prévu du 2 au 9 avril. 

À Montréal, le Centre Bell remet également les événements prévus à son calendrier et ce, jusqu’à nouvel ordre.