Todd Pouliot
Todd Pouliot

Allégations d’inconduite sexuelle : Todd Pouliot se retire de la direction de la microbrasserie La Memphré

À la suite de plusieurs témoignages à son égard sur Instagram, le copropriétaire de la microbrasserie La Memphré Todd Pouliot a décidé de se retirer de la direction et des opérations.

« J’ai réalisé dans les derniers jours que j’aurais pu blesser par mon comportement et mes agissements, a indiqué M. Pouliot sur Facebook. À toutes ces personnes, je tiens à m’excuser. Mes intentions n’ont jamais été malfaisantes, mais je constate que mes actions ont pu être inappropriées et offensantes. » 

« Mon retrait d’une durée indéterminée des opérations quotidiennes de mon entreprise me permettra de prendre le recul nécessaire pour réfléchir à l’impact de mes gestes et surtout pour éviter de les reproduire à nouveau. Il s’agit d’une opportunité pour moi de mieux comprendre et surtout de changer mon comportement pour toujours », a-t-il poursuivi. 

Dans un court communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, La Memphré a annoncé que la copropriétaire Jennifer D’Arcy dirigera l’entreprise, ses projets et ses opérations, ainsi que les fonctions de direction générale et des opérations.

L’organisation dit prendre « très [au] sérieux les allégations qui pèsent sur un de ses dirigeants ». « La nature de ces allégations est très préoccupante. Le dirigeant en question a été temporairement retiré des opérations le temps que la situation soit éclaircie », continue la microbrasserie. 

« La Microbrasserie La Memphré se désole qu’une telle situation ait pu se produire dans son établissement, indique Mme D’Arcy dans le communiqué. Aucune forme de harcèlement ou comportement irrespectueux ou raciste ne sera tolérée et nous y veillerons avec rigueur. Nous nous sommes adjoints d’un conseiller expert en ressources humaines indépendant pour offrir un soutien à tous nos employés et pour mettre rapidement en place des nouvelles mesures strictes visant à assurer un climat sain dans notre organisation. Nous nous attendons à ce que tous les employés et les dirigeants se conforment au code de conduite de La Microbrasserie La Memphré. Nous ne tolérons aucun comportement qui contrevient à ce dernier. »

Témoignages

Sur Instagram, des présumées victimes sont sorties de l’ombre de manière anonyme. Sur le compte «victimes_voices_sherbrooke», au moins six dénonciations ont été dirigées vers le copropriétaire de cette entreprise fondée en 1999. Sur cette page, les prénoms des présumés agresseurs sont affichés, mais le modérateur censure les noms de famille. 

« C’était mon patron pendant quelques années, témoigne une présumée victime. Je travaillais dans sa microbrasserie. Il m’a touché les parties génitales à plusieurs reprises pendant que je travaillais. Il a même fait des commentaires sur ce qu’il venait de toucher. D’autres fois, c’était un doigt dans les fesses pour me surprendre quand je montais les escaliers, par exemple. C’est arrivé plusieurs fois, je ne pourrais pas les compter. »

« C’était totalement banalisé puisque tout le monde le trouve drôle pour différentes raisons, ajoute-t-elle. Même moi, je riais parfois même si je n’aimais pas ça. Bien souvent, je ne riais pas par contre et je lui demandais de plus le faire, mais ça ne l’arrêtait pas. »

Une autre présumée victime, qui n’a pas travaillé à la microbrasserie, a dénoncé les gestes de Todd Pouliot. « Combien de fois il m’a agrippé par-derrière et me “zigner” comme un chien et trouver ça tellement drôle », déplore-t-elle.

« J’ai été à l’emploi de Todd à Magog pendant quelques années et je peux confirmer tout ce qui a été listé ici à propos de lui, exprime une autre personne. Commentaires cochons et inappropriés, attouchements répétés pas consentants — agripper les seins, doigts dans les parties génitales, lichage de face ou gros french exagéré, zingage full intense en serrant les filles par les hanches, etc. [...] Il a fait ça à tous les employés, même des client(e) s. [...] Quand on le confronte, il dit que le monde l’aime pis qu’il ne fait rien de mal ou qu’on est plate, pognée, etc. »

Todd Pouliot et Jennifer D’Arcy n’ont pas accordé d’entrevue à La Tribune.