Le pilote Alex Tagliani et un groupe d’investisseurs ont décidé d’ouvrir un commerce baptisé le Tag e-karting et amusement au Carrefour de l’Estrie.

Alex Tagliani ouvre un centre d’amusement au Carrefour

Le coureur automobile vedette, Alex Tagliani, s’amène à Sherbrooke pour l’ouverture d’un centre d’amusement qui donnera des sueurs froides aux participants.

Lui et un groupe d’investisseurs ouvriront un commerce baptisé le Tag e-karting et amusement au Carrefour de l’Estrie.

Il s’agit du premier centre d’attraction interactif à ouvrir ses portes en attendant celui qui doit être implanté à Montréal, confie le pilote québécois. On parle d’un centre mélangeant les jeux vidéo et interactifs multisensoriels et de réalité virtuelle pour ceux qui carburent à l’adrénaline.

« Celui de Montréal sera le plus gros au Canada, avec 65 000 pieds carrés », confie-t-il en entrevue téléphonique avec La Tribune.

« Nous avons décidé, parce que nous avons des amis à Sherbrooke, d’en ouvrir un au Carrefour de l’Estrie en attendant celui de Montréal. Nous avons la technologie et les équipements. Nous avons donc décidé de nous installer à Sherbrooke. Une véritable expérience high-tech. »

L’investissement se chiffre à un demi-million $. Une quinzaine de personnes y trouveront du travail. L’ouverture est prévue vendredi prochain.

On retrouvera sur place le VR Maze, un jeu de réalité virtuelle, et le Typheon, un jeu de course.

M. Tagliani est particulièrement fier du cinéma 4D, le X Dark Ride, qui promet une expérience hors du commun, s’exclame-t-il. Un jeu vidéo qui décoiffe les joueurs, dit le numéro 18 du circuit Nascar.

« C’est un film interactif. Tu participes au film! » lance Tagliani.

« Il y a le vent, les sièges bougent. Tu tires du gun! Écoute, j’ai roulé dans des monoplaces à 400 km/h, de véritables F-18 sur quatre roues. Quand j’ai essayé le cinéma 4D, je me tenais après le siège. C’est hallucinant! »

Le centre d’attraction interactive Triotech s’installera dans les anciens locaux du Ardene, près de la foire alimentaire.

Vendredi et samedi, on pourra rencontrer Alex Tagliani sur place. Une séance de signatures d’autographe est prévue. Il sera accompagné de sa voiture IndyCar. 

Le centre d’amusement est voué à un avenir prometteur, si la clientèle est au rendez-vous, souligne-t-il.

« C’est comme un test qu’on fait à Sherbrooke. Nous allons regarder le feeling des gens. Si la demande est là, nous sommes intéressés à développer un plus gros centre à Sherbrooke. »