La Sherbrookoise Alex Lepage-Farrell a complétement dominé l’épreuve du 500 mètres samedi à la Coupe Canada #2 de patinage de vitesse courte piste à l’Aréna Eugène-Lalonde.

Alex Lepage-Farrell brille au 500 m

Après une chute en finale du 1500 mètres vendredi, la Sherbrookoise Alex Lepage-Farrell a complétement dominé l’épreuve du 500 mètres samedi à la Coupe Canada #2 de patinage de vitesse courte piste à l’Aréna Eugène-Lalonde.

Lepage-Farrell a mené du début à la fin la finale A chez les femmes en signant un chrono de 44,944 secondes. Elle a devancé l’Ontarienne Renee Steenge et la Québécoise Anne-Clara Belly sur le podium.

« Je suis plus une fille de 1000 mètres, a lancé l’athlète de 26 ans après la course. C’est encore plus plaisant d’avoir gagné parce que ce n’est pas une épreuve où je suis dominante habituellement. Je suis déçue d’être tombée hier, mais je me suis reprise aujourd’hui. »

« De patiner à la maison devant ma famille et le monde qui me connaissent, c’est électrisant et ça m’a motivée à donner mon 100 % dans chacune des courses même dans les qualifications, ajoute celle qui s’entraîne au Centre régional canadien d’entraînement à Montréal. Ç'a donné les chronos les plus rapides!

Malgré cet excellent résultat au 500 mètres, Alex Lepage-Farrell garde toujours les yeux sur son objectif principal.

« En fin de semaine, c’est une étape de qualification pour les sélections canadiennes au mois de mars, poursuit-elle, L’objectif pour moi est vraiment d’en apprendre le plus possible et d’identifier les choses à travailler durant les six prochaines semaines.»

Chez les garçons, le Sherbrookois Félix Roussel a pris le 7e rang au 500 mètres. C’est l’Albertain Keil Hillis qui a terminé au premier rang. Guillaume Dion a bien fait avec une 22e position malgré une chute.

« Après être tombé le mieux que je pouvais faire c’était une 21e place, donc c’est très bien, explique le Sherbrookois. C’est une année un peu de congé pour moi et je suis vraiment content d’être capable de me battre contre des gars qui s’entraînent pour vrai. »

De nombreux autres patineurs de la région sont en action au cours de la fin de semaine. Les compétitions se poursuivent dimanche avec l’épreuve du 1000 mètres. Les meilleurs patineurs obtiendront leur laissez-passer pour les finales qui se dérouleront à Calgary en mars.