En psychiatrie et ailleurs dans le réseau de la santé, il y a trop de gens qui banalisent les mots qu’ils utilisent ou les gestes qu’ils posent sous prétexte que les gens en face d’eux « font leur travail et c’est normal », dénonce une employée du CIUSSS.
En psychiatrie et ailleurs dans le réseau de la santé, il y a trop de gens qui banalisent les mots qu’ils utilisent ou les gestes qu’ils posent sous prétexte que les gens en face d’eux « font leur travail et c’est normal », dénonce une employée du CIUSSS.

Agression d’une infirmière en psychiatrie : « Vous vous adressez à des humains »

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
« La violence, il faut la dénoncer, peu importe sa forme. Être victime d’un geste de violence quand on est au travail et qu’on a pour seul but d’aider les gens, ce n’est pas normal », soutient un employé du département de psychiatrie de l’Hôtel-Dieu du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.