Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi un soutien financier de 3 M$ pour la mise en place d’une desserte commerciale à l’aéroport de Sherbrooke.
Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi un soutien financier de 3 M$ pour la mise en place d’une desserte commerciale à l’aéroport de Sherbrooke.

Aéroport de Sherbrooke : Québec verse 3 M$ pour une desserte commerciale

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
La Tribune
Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi un soutien financier de 3 M$, provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions, pour la mise en place d’une desserte commerciale à l’aéroport de Sherbrooke.

Le maire Steve Lussier se dit maintenant en attente des orientations du gouvernement dans le domaine de la desserte aérienne. « Malheureusement, la pandémie est arrivée au mois de mars, mais nous étions bien partis pour avoir un transporteur aérien. On sait à quoi ressemble le transport aérien et c’est très difficile actuellement. On verra la suite des choses en ce qui concerne les orientations du gouvernement. Est-ce qu’un jour on aura une desserte commerciale? Je crois que oui, mais il faut se laisser le temps avec le contexte actuel. Après la pandémie, nous verrons à quoi ressemble la relance économique », mentionne le maire de Sherbrooke. 

Rappelons que l’investissement de 250 000 $ par année pendant cinq ans de la Ville de Sherbrooke était conditionnel à une subvention gouvernementale. « On était le seul aéroport avec une agglomération de 200 000 personnes qui n’était pas desservi [par des vols commerciaux]. C’était très important pour nous », mentionne M. Lussier en rappelant que des travaux importants ont été réalisés à l’aéroport de Sherbrooke. 

« Solide coup de main »

« Je suis très heureux de cet investissement. Cette nouvelle en réjouira plus d’un, notamment les gens d’affaires de la région, car ce projet était attendu. Ce service améliorera les liens entre les entreprises et les marchés externes ainsi que les ressources favorisant leur pleine croissance. Sherbrookerejoindra ainsi toutes les autres agglomérations canadiennes de 200 000 habitants en étant desservie par des vols commerciaux réguliers », note le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel par voie de communiqué.

Les trois millions de dollars seront affectés directement au lancement éventuel de la desserte aérienne, selon le directeur général de l’aéroport de Sherbrooke, Jean-François Ouellet. « L’attribution des sommes n’est pas encore tout à fait définie, mais on peut dire qu’il s’agit d’un solide coup de main pour l’opération de la desserte aérienne à partir de Sherbrooke. Cette somme d’argent confirme un avancement jamais égalé dans le dossier », soutient-il. 

« C’est vraiment important que Sherbrooke et la région se positionnent favorablement au développement d’une desserte commerciale. Cela va aider éventuellement, et ce, sans aucun doute le développement économique et touristique », ajoute-t-il en soulignant au passage que le projet dépend également de l’évolution de la crise sanitaire. 

Rappelons que la Corporation de développement de l’aéroport travaille à mettre en place un nouveau plan d’affaires.