Accusée d'une fraude de 50 000 $ contre la banque

SHERBROOKE - Une fraudeuse alléguée qui a tenté de flouer deux banques de la région de 50 000 $ se retrouve hors d'état de nuire.

Catherine Marcotte a été accusée, mercredi, d'une kyrielle d'accusations en lien avec la fraude, la supposition de personnes, l'utilisation de faux documents, le vol et des bris de conditions.

La femme de 41 ans a réussi à ouvrir un compte bancaire à la succursale de la RBC de la rue King Ouest à Sherbrooke le 28 septembre dernier.

« Elle avait présenté de faux papiers. Elle a ainsi réussi à obtenir une nouvelle carte de guichet bancaire qui lui a permis de retirer 1000 $, explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

En début de semaine, Catherine Marcotte aurait tenté d'encaisser une traite bancaire de 50 000 $.

Elle s'est présentée à la succursale de la banque CIBC de la rue King Ouest le 1er octobre vers 16 h

« Elle a présenté de faux papiers dont un permis de conduire contrefait. Elle a voulu retirer l'argent de la traite bancaire. Certaines informations ne concordaient pas », a mentionné le porte-parole du SPS.

Les employés de la banque ont contacté le SPS.

« Nous avons localisé la suspecte. Elle a été mise en état d'arrestation », mentionne le porte-parole du SPS.

Après avoir été interrogée par les enquêteurs du SPS, elle a passé la nuit derrière les barreaux.

Elle a été remise en liberté après sa comparution devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke.