Vincent Beaudry se serait introduit à l’intérieur du CHSLD  d'Youville le 29 juin dernier.
Vincent Beaudry se serait introduit à l’intérieur du CHSLD  d'Youville le 29 juin dernier.

Accusé d’agression à Youville: Vincent Beaudry jugé apte

L’individu accusé d’avoir commis des gestes à caractère sexuel sur deux résidentes du CHSLD d'Youville de Sherbrooke est apte à faire face au processus judiciaire.

Vincent Beaudry a subi une évaluation psychiatrique à la suite de sa comparution le 20 juillet dernier au palais de justice de Sherbrooke.

À la lecture du rapport psychiatrique et de ses conclusions, la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec a déterminé que Beaudry était apte à affronter le processus judiciaire.

Vincent Beaudry a comparu relativement à des accusations d’agression sexuelle et de bris de probation.

Son avocate Me Karine Poliquin a reporté le dossier au 4 août prochain pour l’enquête sur remise en liberté.

Des témoins seront alors assignés par la procureure aux poursuites criminelles Me Gabrielle Cloutier.

Vincent Beaudry se serait introduit à l’intérieur du CHSLD de la rue Belvédère le 29 juin dernier. 

Selon le Service de police de Sherbrooke, il se serait rendu à l’étage pour entrer dans la chambre de deux dames où « il aurait commis des agressions sexuelles sur chacune d’elle ».

Beaudry se serait comporté comme un membre de la famille, mais il était inconnu des deux victimes alléguées.

Les images du suspect qui ont circulé sur les réseaux sociaux et la collaboration du public ont permis au SPS de procéder à l’arrestation de Vincent Beaudry.