La mise en service des deux ponts au-dessus de la rivière Massawippi de la phase 2 du prolongement de la 410 est prévue pour 2020.

410: le bétonnage des ponts en avance sur les échéanciers [VIDÉO]

Les avancements de la phase 2 du prolongement de la 410 vont bon train. La mise en service des deux ponts au-dessus de la rivière Massawippi est prévue pour 2020.

Les deux structures feront le lien entre l’autoroute 410 et la rue Winder dans l’arrondissement de Lennoxville.

À LIRE AUSSI: Dernière étape de la phase 2 du prolongement de la 410

Actuellement, le pont nord direction Rock Forest–Saint-Élie-Deauville de 305 mètres est à l’étape du bétonnage.

« Il s’agit de mettre du béton sur les dalles de poutre pour que les gens puissent circuler sur le pont. Nous avons pris de l’avance sur l’échéancier. Nous pensions bétonner plus tard. Ce sont les meilleures conditions climatiques pour faire les travaux », affirme l’ingénieur Ghislain Roy, chargé d’activités et surveillant de la phase 2.

Il ajoute que le bétonnage doit se faire en soirée afin que le béton fige comme prévu. Lors de grandes chaleurs ou de pluies fortes, le processus n’est pas possible. L’opération doit se faire à un moment frais de la journée, c’est pourquoi les travailleurs ont profité de la soirée de mercredi pour présenter à La Tribune ce processus.

Le pont sud de 317 mètres direction Cookshire-Eaton en est à l’étape de la finalisation de la fondation.

« La construction des deux ponts est commencée depuis août 2018. C’est un chantier qui se fait en continu. Actuellement, on est à l’étape de finalisation de bétonnage des dalles du pont direction nord. La fin de la construction de ce pont est prévue à la fin de l’automne 2019 », informe Dominique Gosselin, conseillère en communication au ministère des Transports du Québec en Estrie.

Contourner Lennoxville

Rappelons que la phase 2 du prolongement de l’autoroute 410 assurera un lien sur 4,2 km entre la route 108-143 et la route 108. Le ministère des Transports du Québec en Estrie estime que le débit de circulation pour 2021 sera de 6200 véhicules dont 16 % de camions.

« L’objectif est de contourner l’arrondissement de Lennoxville. C’est un secteur très achalandé et qui est beaucoup emprunté par le camionnage. Les chauffeurs vont désormais emprunter l’autoroute 410. Ça va permettre aux résidants de bénéficier d’une plus grande quiétude en plus de permettre aux villes environnantes d’avoir un accès aux autoroutes 10 et 55 », affirme Mme Gosselin.

À cela s’ajoutent aux objectifs de ce projet la diminution des nuisances sonores et la préservation des infrastructures.

Le premier lot, qui est le réaménagement de la route 108, a occasionné des coûts de 6 millions de dollars, le deuxième lot, soit les constructions des deux ponts, aura coûté 28 millions et le troisième lot, qui est la construction de l’autoroute, coûtera 32 millions. Au total, 75 millions ont été investis dans cet imposant chantier, le plus gros mené par Transports Québec en Estrie dans les 30 dernières années.