3500 clients ont manqué d'électricité à Rock Forest

Réveil frisquet pour 3500 abonnés d'Hydro-Sherbrooke, dans le secteur Rock Forest, alors qu'une panne d'électricité est survenue un peu avant 6 h vendredi matin.

Alors que le mercure oscillait sous les -25 degrés, les maisons situées entre le boulevard Bourque et le boulevard Industriel ont perdu l'alimentation en électricité. La situation a été rétablie moins de deux heures plus tard, vers 7 h 45. Il s'agit de la deuxième panne en deux jours en période de froid polaire.

Daniel Moreau, chef de la division exploitation et service à Hydro-Sherbrooke, précise que la cause de la panne est inconnue. « Nous n'avons pas trouvé de cause. Nous avons envoyé nos employés examiner le poste de contrôle Orford et les lignes qui s'y rendent et tout semblait normal. Nous avons donc réalimenté le circuit. »

Selon M. Moreau, c'est un disjoncteur qui a interrompu le service par mesure de sécurité. L'examen mené par Hydro-Sherbrooke n'a pas permis de relever un bris ou de signaler un objet qui nuirait à la bonne conductivité. « Ce n'est pas le froid qui est en cause, mais le froid fait qu'il est plus difficile de réalimenter les foyers qui ont subi la panne. »

Parce que les systèmes de chauffage sont à température élevée dans les maisons, la demande en électricité est très forte, ce qui complique la réalimentation. En situation de panne, il est donc recommandé de baisser les chauffages pour que la situation soit rétablie plus rapidement.

Aucune mesure particulière n'a été mise de l'avant même si le mercure doit se maintenir sous les -20 degrés Celsius pour au moins une semaine. « Nous avons des gens devant nos écrans 24 h par jour pour nous assurer que tout est correct. Dans le temps des Fêtes, les monteurs sont sur appels et doivent être prêts à intervenir au besoin. Ce matin (vendredi), c'est toutefois une journée régulière de travail .»

Pur hasard, un fil électrique s'était brisé à peu près à la même heure, jeudi matin, dans le secteur Fleurimont. Environ 3000 abonnés du secteur de la rue Allard avaient dû patienter jusqu'à 9 h 30 pour retrouver le courant. 

Lire aussi : Panne de courant par un froid mordant