Matthew Farfan (à droite) et Marie-Claude Bibeau (au centre) discutent avec Dwane Wilkin, le directeur des projets.

248 500 $ pour la communauté anglophone du Québec

MELBOURNE - La communauté anglophone du Québec pourra réaliser deux projets d'envergure en matière de communication et en soutiens d’organismes patrimoniaux anglophones, grâce au gouvernement du Canada, qui octroie une subvention de 248 500 $ au Réseau du patrimoine anglophone du Québec (RPAQ).

Ces deux projets majeurs seront entrepris par les communautés anglophones, explique le directeur exécutif du RPAQ, Matthew Farfan. « On a reçu de l'argent pour deux projets. Le but du premier est de montrer la diversité parmi les communautés anglophones en province. On a tous des différences significatives régionales », décrit-il.

« L'autre projet, c'est d'assister nos organismes membres pour qu'ils communiquent bien, et d’assurer un bon équilibre entre les formes de communication traditionnelles, comme les magazines imprimés, et le web. Il y a des dizaines d'autres façons pour communiquer. On va commencer avec une série de colloques dans toutes les régions du Québec », prévoit le directeur exécutif du RPAQ.

Bien sûr, le RPAQ se réjouit de cette annonce, effectuée en Estrie samedi matin. « On est extrêmement contents, car on sait que les secteurs vont en bénéficier. On sait que les projets précédents ont fonctionné », assure M. Farfan.

Par ailleurs, la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, s'était déplacée pour l'occasion. Celle-ci parlait au nom de la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly.

« Je suis vraiment fière que notre gouvernement ait augmenté de façon significative les investissements pour les communautés linguistiques en situation minoritaire, a mentionné Mme Bibeau à La Tribune après la conférence de presse.  Mon bureau garde un contact très proche avec les différentes communautés, les Townshippers entre autres, pour s'assurer que notre région va bénéficier au maximum de toutes les aides financières qui sont annoncées depuis quelque temps. »

« La croissance et la prospérité des communautés de langue officielle en situation minoritaire sont une priorité pour notre gouvernement, a pour sa part commenté la ministre Mélanie Joly par voie de communiqué. C'est pourquoi nous prenons des mesures claires et concrètes, par l'entremise de programmes de financement et du Plan d'action pour les langues officielles. Le financement annoncé aujourd'hui aidera à mettre en valeur le caractère unique des communautés anglophones du Québec. Nous sommes convaincus qu'au cours des cinq prochaines années, ces fonds, additionnés au dynamisme des communautés, contribueront à soutenir et à renforcer la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire. »

En tout, 2,7 milliards de dollars sur cinq ans sont accordés pour les communautés linguistiques en situation minoritaire.