Il faudra décontaminer le site de la future salle intermédiaire, à côté du centre Jean-Besré (photo). Les talus du parc Jacques-Cartier, entre la piste multifonctionnelle et la voie ferrée, ont été construits avec de la terre contaminée emprisonnée par une membrane géotextile.
Il faudra décontaminer le site de la future salle intermédiaire, à côté du centre Jean-Besré (photo). Les talus du parc Jacques-Cartier, entre la piste multifonctionnelle et la voie ferrée, ont été construits avec de la terre contaminée emprisonnée par une membrane géotextile.

125 terrains contaminés à Sherbrooke

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La Ville de Sherbrooke ne dispose pas de pouvoirs pour forcer les propriétaires à décontaminer leur terrain à moins que la contamination se propage à un terrain municipal. L’aide financière offerte par le gouvernement, elle, n’est versée que pour des actions bien précises.