André Cardinal et André Nadeau
André Cardinal et André Nadeau

Sherbrooke perd deux bâtisseurs

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Le monde des loisirs et des affaires de Sherbrooke est en deuil avec le décès d’André Nadeau et celui d’André Cardinal, survenus à 24 heures d’intervalle la fin de semaine dernière.

Conseiller municipal de Rock Forest de 1983 à 2002, André Nadeau a laissé sa marque dans le domaine des loisirs grâce à la base de plein air qui porte son nom située sur le chemin Blanchette. Il est décédé le 21 février dernier à l’âge de 75 ans.

Récipiendaire du titre de Mérite estrien en novembre 2011, André Nadeau avait confié à La Tribune être fier d’avoir pu doter Rock Forest d’une base de plein air digne de ce nom.

« On n’avait aucune installation de loisirs dans cette partie-ci de Rock Forest et les gens parlaient de s’annexer à Sainte-Catherine-de-Hatley. Puis en 1982, il y a eu l’opportunité d’acheter une terre de 118 acres qui deviendra la base de plein air d’aujourd’hui », avait relaté celui qui a aussi travaillé à l’aménagement du parc Notre-Dame-de-Laus, du côté de Val-du-Lac, et du parc Rodrigue.

Aussitôt après, André Nadeau, qui s’est impliqué pendant 10 ans dans la Fondation de l’Institut Val-du-Lac, sera proposé et élu conseiller municipal du secteur. Sportif, M. Nadeau a été entraîneur au hockey jusqu’au niveau junior, tout en consacrant une partie de son temps au club des Lions ou encore aux Chevaliers de Colomb, tout en étant à l’emploi de la firme de sécurité Garda,

Ses obsèques auront lieu le 29 février, à 14 h, en l’église Immaculée-Conception.

André Cardinal

Récipiendaire du titre de Grand Estrien en 1999, André Cardinal est décédé le 22 février, à la Maison Aube-Lumière. Il était âgé de 76 ans. 

Il a occupé le poste de directeur régional de la Banque Royale (aujourd’hui RBC) pendant plus de 10 ans, tout en s’impliquant dans plusieurs organismes communautaires, dont la Grande Table. en plus de présider le conseil de la Chambre de commerce de Sherbrooke.

« Une bonne façon de s’intégrer et de se créer des réseaux est de s’impliquer socialement, avait confié André Cardinal dans une longue entrevue accordée à La Tribune en mai 2004. Parce que les enfants faisaient du sport, je me suis retrouvé entraîneur d’équipes de hockey et de soccer. J’ai fait également partie de la chambre de commerce et j’ai été président d’honneur de diverses campagnes comme celles pour la fibrose kystique, Centraide et la Grande Table. J’avais le goût de m’impliquer socialement, de contribuer au mieux-être des gens. »

André Cardinal était le père trois enfants, dont Marc et Julie, qui ont eux aussi fait carrière dans le secteur bancaire.

Une cérémonie en son honneur se tiendra le dimanche 8 mars, au complexe funéraire Steve L. Elkas du boulevard Bertrand-Fabi.