Sherbrooke Innopole abolit sa direction des communications

Sherbrooke Innopole a aboli le poste de directrice des communications. L’emploi était occupé depuis six ans et demi par Marie-Ève Poliquin.

« Il y a une volonté de faire les communications autrement, mais je n’ai aucune idée de quelle manière ça va se faire, avoue-t-elle. Par exemple, je ne sais pas qui va envoyer les communiqués de presse. »

Mme Poliquin confirme ne pas s’être fait offrir un autre emploi à la Ville.

On apprend l’abolition de ce poste à peine un mois après l’élection de Steve Lussier à la mairie, lui qui avait promis qu’aucun fonctionnaire municipal ne perdrait son emploi malgré son projet de gel de taxes pendant la première année de son mandat. Sherbrooke Innopole est un organisme paramunicipal.

« Je l’ai appris seulement hier [samedi], admet Steve Lussier. C’est encore trop tôt pour me prononcer. J’ai d’ailleurs déjà demandé une rencontre pour savoir ce qui s’est passé. Je laisse aller Sherbrooke Innopole dans la gestion de son personnel; les personnes en place sont compétentes. Je vais regarder le dossier de plus près bientôt, mais pour l’instant j’étais dans le budget », poursuit le maire.

Sherbrooke Innopole n’a pas répondu au message laissé par La Tribune dimanche.