La Tribune
La démarche qui conduira la Ville de Sherbrooke à se doter d’un plan régional des milieux humides et hydriques a été expliquée, lundi, par Lyne Dansereau, urbaniste-coordonnatrice à la Ville, Jean-Philippe Boyer, agent de projets en environnement, Ingrid Dubuc, directrice du Bureau de l’environnement, Karine Godbout, conseillère municipale et présidente du comité de l’environnement, ainsi que Chantal Pelchat, chargée de projets en environnement.
La démarche qui conduira la Ville de Sherbrooke à se doter d’un plan régional des milieux humides et hydriques a été expliquée, lundi, par Lyne Dansereau, urbaniste-coordonnatrice à la Ville, Jean-Philippe Boyer, agent de projets en environnement, Ingrid Dubuc, directrice du Bureau de l’environnement, Karine Godbout, conseillère municipale et présidente du comité de l’environnement, ainsi que Chantal Pelchat, chargée de projets en environnement.

Sherbrooke aura son plan des milieux humides

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Sherbrooke déposera son plan régional des milieux humides et hydriques d’ici le 16 juin 2022. L’outil, qui guidera la Ville dans les actions à poser pour protéger les milieux humides, sera étendu à tous les milieux terrestres. La Ville ne compte pas imposer de moratoire sur la construction dans les zones de milieux humides pendant la réalisation des travaux. Les citoyens seront consultés à plusieurs occasions dans la démarche.