Le restaurant Guacamole y tequila

Sherbrooke : travailleurs clandestins expulsés, restauratrices excusées

Deux restauratrices qui employaient des travailleurs clandestins d'Amérique latine dans leurs cuisines viennent d'être pardonnées par la justice, qui a pris en considération l'actuelle pénurie de main-d'oeuvre.

Les travailleurs ont eu moins de chance : ils ont été arrêtés en vue de leur expulsion du Canada. Une injustice loin d'être surprenante, selon des défenseurs des droits des travailleurs étrangers.

Texte complet à lire sur le site de La Presse