La carte représente le ciel tel qu’on pourra l’observer à la mi-novembre vers 20 h 30 (heure normale de l’Est), une heure plus tard au début du mois, une heure plus tôt à la fin. Pour l’utiliser, tenez la carte au-dessus de votre tête, en alignant les points cardinaux. Les lignes pleines identifient les constellations, tandis que la bande claire indique le tracé de la Voie lactée. La position des planètes est indiquée pour le 15 du mois. Cette carte est disponible en haute résolution sur espacepourlavie.ca, section « Se documenter ».

Le ciel de novembre 2019: un festival de planètes

Le mois de novembre offre, cette année, un véritable festival de planètes qui occupera les astronomes amateurs et amatrices pour plusieurs longues nuits.

Commençons par la planète la plus proche du Soleil qui sera sans aucun doute « la star » du mois de novembre : Mercure. La journée du 11 novembre sera tout simplement exceptionnelle. Mercure effectuera un rare passage devant le Soleil. Depuis la Terre, c’est comme si nous assistions à une éclipse annulaire de Soleil par Mercure. Mais contrairement aux éclipses de Soleil par la Lune, le diamètre apparent de Mercure est bien trop petit pour pouvoir cacher le Soleil de manière significative. En fait, la planète est tellement petite qu’il vous faudra observer son passage devant le Soleil à l’aide d’un télescope et obligatoirement avec un filtre solaire conçu pour éviter tout dommage irréversible à vos yeux.

Plusieurs groupes d’astronomes amateurs vous offriront la possibilité d’observer ce phénomène rarissime. Le site de la Fédération des astronomes amateurs du Québec (faaq.org) dresse la liste des événements publics qui auront lieu un peu partout en province le 11 novembre. Que vous possédiez ou non un télescope, ne manquez pas cette occasion, car le prochain passage de Mercure devant le Soleil, visible du Québec, ne se produira que dans une trentaine d’années, le 7 mai 2049 !

Pour toute information supplémentaire sur ce passage, consultez notre page web spéciale : https://espacepourlavie.ca/passage-de-mercure-11-novembre-2019

Poursuivons notre festival de planètes en partant à la découverte de Vénus. Dès la mi-novembre, Vénus brillera dans le ciel pendant presque une heure après le coucher du Soleil. En fait, Vénus est présente dès que le Soleil disparaît et même un peu avant — elle est si brillante qu’on peut l’apercevoir même en plein jour ! Pour la trouver, choisissez un horizon sud-ouest bien dégagé, profitez du spectacle du coucher du Soleil, et dès que celui-ci s’enfonce sous l’horizon, vous apercevrez la planète très brillante légèrement à gauche de la dernière position du Soleil, à quelques degrés de hauteur. Un diamant éclatant dans l’obscurité tombante.

Suivant de près, à gauche de Vénus, vous trouverez Jupiter, visible tout le mois de novembre, légèrement moins lumineuse mais tout aussi spectaculaire d’éclat. Prenez le temps d’utiliser des jumelles ou même un petit télescope pour profiter de la ronde de ses quatre principales lunes. Un spectacle que Galilée avait déjà remarqué il y a plus de 400 ans ! À observer dès le coucher du Soleil.

Puis, vient la magnifique Saturne, encore plus haute et à gauche de Jupiter. Avec un petit télescope, elle saura vous révéler ses mystérieux anneaux.

La Lune comme guide céleste

Pour repérer facilement ces planètes, vous pouvez aussi utiliser la Lune comme un gros phare dans la nuit. Ainsi, le premier novembre vers 20 heures, la Lune s’approche de Saturne par la droite. 

Le festival du mois de novembre connaitra son apothéose le 28 : juste après le coucher du Soleil, vers 17 heures, vous aurez la chance de voir Jupiter bas sur  l’horizon, Vénus tout près à sa gauche, un fin croissant de Lune juste au-dessus de Vénus, et Saturne, encore plus à gauche de la Lune. Une rencontre de trois planètes et de notre satellite naturel ! 

Enfin, le 29 à la même heure, les trois belles planètes seront toujours présentes sensiblement au même endroit, mais ce sera au tour de Saturne de recevoir la visite d’un croissant de Lune un peu plus développé.

Rappelons en terminant que la nuit du 2 au 3 novembre verra le changement d’heure de l’heure avancée à l’heure normale. N’oubliez donc pas de reculer vos cadrans d’une heure cette nuit-là.

Bonnes observation! 

Olivier Hernandez est astronome et directeur du Planétarium Rio Tinto Alcan.

Au Planétarium de Montréal :
Un seul billet pour voir tous les films présentés le jour de votre visite au Planétarium Rio Tinto Alcan. Consultez l’horaire sur notre portail Web à espacepourlavie.ca.

Légende de la figure : [L-V-J_20191128-2_FR.png]

Le mince croissant lunaire rencontre les brillantes planètes Vénus et Jupiter le 28 novembre, bas à l’horizon sud-ouest au crépuscule. (Illustration Planétarium Rio Tinto Alcan, image de base Stellarium.org)

Le mince croissant lunaire rencontre les brillantes planètes Vénus et Jupiter le 28 novembre, bas à l’horizon sud-ouest au crépuscule.