Le premier octobre dernier, le ministère des Transports a fait passer la vitesse maximale de 90 km/h à 70 km/h sur un tronçon de la route 112.

Route 112 : Westbury salue la décision du MTQ

Décidément, la décision du ministère des Transports de diminuer la vitesse permise sur la route 112, du chemin Paul à la jonction avec la route 253, n’a pas fini de susciter des réactions. La municipalité de Westbury a manifesté sa satisfaction face à l’adoption de cette mesure temporaire, citant le danger que représente ce tronçon à l’entrée de son territoire.

Avec son hôtel de ville et son marché d’été situé directement en bordure de la route 112, la municipalité de Westbury appuie le MTQ dans sa décision de réduire la vitesse permise à 70 km/h, allant même jusqu’à dire que la vitesse devrait être réduite à 50 km/h sur la route 214 à l’entrée d’East Angus.

À lire aussi : Route 112 à Ascot Corner : la vitesse abaissée à 70 km/h

Vitesse diminuée sur la route 112 : East Angus critique la décision du MTQ

« Cette mesure temporaire est un pas dans la bonne direction, c’est positif pour nous, explique Gray Forster, maire de Westbury. On a fait des études en collaboration avec la CLD du Haut-Saint-François en 2016 et les conclusions qui sont ressorties étaient de réduire la vitesse à 70 km/h du chemin de l’Aéroport jusqu’à la jonction avec East Angus. »

Selon lui, plusieurs citoyens auraient déposé des plaintes afin de faire abaisser la limite de vitesse permise dans ce secteur au fil des années, culminant avec une pétition formelle déposée à la municipalité.

« De ce que j’ai entendu jusqu’à maintenant, les gens sont très contents, confie-t-il. Beaucoup de gens avaient peur d’aller au marché public l’été parce que ça roule trop vite dans ce coin-là. Aux alentours de 16 h, la route est pleine de véhicules et les gens roulent vite pour rentrer chez eux. »

« Certains élus municipaux m’ont fait part de leurs craintes quand ils viennent à l’hôtel de ville, ils n’ont pas beaucoup de temps pour ralentir et entrer dans la cour en toute sécurité. C’est sans parler des agriculteurs du coin, qui doivent emprunter la route 112 avec leurs tracteurs qui roulent à 25 km/h. Idéalement, il faudrait réduire la limite de vitesse dans cette partie de la route et ajouter deux nouvelles voies. »