La Tribune
C’est peut-être l’« Étincelle latine », l'excentrique thème de la cinquième édition de Rivières de lumière, qui a porté les gens et leurs lanternes depuis la scène extérieure du Centre des arts de la scène Jean-Besré (CASJB) jusqu’au marché de nuit, malgré l’insistante pluie.
C’est peut-être l’« Étincelle latine », l'excentrique thème de la cinquième édition de Rivières de lumière, qui a porté les gens et leurs lanternes depuis la scène extérieure du Centre des arts de la scène Jean-Besré (CASJB) jusqu’au marché de nuit, malgré l’insistante pluie.

Rivières de lumières...du sud

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
« Il y a une spiritualité qui flotte dans l’air. On a ce cadeau-là, dans la culture latino-américaine », confie la chanteuse et compositrice Mamselle Ruiz, après avoir lancé le bal du déambulatoire de Rivières de lumières avec une chaleureuse prestation, samedi soir. C’est peut-être l’« Étincelle latine », le thème de cette cinquième édition, qui a porté les gens et leurs lanternes depuis la scène extérieure du Centre des arts de la scène Jean-Besré (CASJB) jusqu’au marché de nuit, malgré l’insistante pluie.