L’Estrie pourrait recevoir des quantités significatives de pluie avec des vents modérés au cours de la nuit de mardi à mercredi. Le niveau de la rivière Saint-François pourrait atteindre la marque des 13 pieds, faisant craindre des inondations.
L’Estrie pourrait recevoir des quantités significatives de pluie avec des vents modérés au cours de la nuit de mardi à mercredi. Le niveau de la rivière Saint-François pourrait atteindre la marque des 13 pieds, faisant craindre des inondations.

Rivière Saint-François : risque d'inondation

Mireille Vachon
Mireille Vachon
La Tribune
L’Estrie pourrait recevoir des quantités significatives de pluie avec des vents modérés au cours de la nuit de mardi à mercredi. Le niveau de la rivière Saint-François pourrait atteindre la marque des 13 pieds, faisant craindre des inondations. 

L'Organisation municipale de sécurité civile (OMSC) de Sherbrooke affirme prendre les précautions nécessaires pour empêcher le débordement du cours d'eau. Le nettoyage des grilles de puisards est amorcé et l’état des bassins de rétention est vérifié afin de prévenir les inondations localisées. 

Les personnes qui résident dans des zones vulnérables sont invitées à s’assurer que les gouttières et les fossés soient libérés de toute entrave et que le clapet anti-retour de leur résidence fonctionne adéquatement.

L’OMSC n’a pas encore déclenché son plan d’intervention puisque les seuils ne sont pas atteints. Toutefois, la situation est suivie de près par les autorités. Pour le moment, les prévisions laissent croire que les résidents du camping de l’Île-Marie ainsi que le site du 555, rue des Grandes-Fourches Sud (garage municipal, magasins, travaux publics) seraient épargnés par la situation.

Rappelons qu’Environnement Canada a émis mardi matin des avertissements de pluie forte pour presque tous les secteurs de l’Estrie, notamment Sherbrooke, Coaticook, Lac-Mégantic, Granby et Weedon. On prévoit près de 50 millimètres de pluie d’ici mercredi matin.

« Les précipitations débuteront dans la journée de mardi et s'intensifieront rapidement mardi en soirée et au courant de la nuit à l'approche des restes de l'ouragan Isaias. Les pluies torrentielles peuvent causer des crues soudaines et une accumulation d'eau sur les routes. Des inondations sont possibles par endroits dans les basses terres », peut-on lire sur le site d’Environnement Canada.

À lire aussi : La tempête Isaias arrivera au Québec mercredi matin

Pour signaler du temps violent, Environnement Canada invite la population à envoyer un courriel à meteoQC@canada.ca ou à publier un gazouillis en utilisant le mot-clic #meteoqc.