La Tribune
Le programme de dépenses en immobilisations ne prévoit pas de montants pour l’aéroport de Sherbrooke directement, sauf 25 000 $ dans les fonds d’urbanisme de 2022 pour le réaménagement et l’agrandissement du terminal de l’aéroport.
Le programme de dépenses en immobilisations ne prévoit pas de montants pour l’aéroport de Sherbrooke directement, sauf 25 000 $ dans les fonds d’urbanisme de 2022 pour le réaménagement et l’agrandissement du terminal de l’aéroport.

Rien pour l’aéroport, la garage municipal et la caserne de Fleurimont

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
SHERBROOKE — À pareille date l’an dernier, en dévoilant son plan d’investissement en immobilisation de trois ans, la Ville de Sherbrooke prévoyait dépenser 149,1 M$ en 2021 et 160, 8 M$ en 2022 pour des projets nécessitant des emprunts. Cette somme a été ramenée à 107,2 M$ pour l’année qui s’amorce, si bien que le budget ne prévoit pas d’argent pour l’aménagement de la gorge de la rivière Magog, ni pour la construction d’une nouvelle caserne de pompiers à Fleurimont et rien pour les aménagements à l’aéroport de Sherbrooke.