La Tribune
Les enseignants de l’Estrie sont impatients de connaître le contexte dans lequel ils devront travailler lors du retour en classe progressif que prévoit le gouvernement. Dans la région, le plan de la santé publique forcera la réorganisation de 135 milieux d’enseignement.
Les enseignants de l’Estrie sont impatients de connaître le contexte dans lequel ils devront travailler lors du retour en classe progressif que prévoit le gouvernement. Dans la région, le plan de la santé publique forcera la réorganisation de 135 milieux d’enseignement.

Retour progressif à l’école : les consignes attendues avec impatience

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Les enseignants sont prêts à mettre l’épaule à la roue pour accueillir de nouveau les élèves en classe, mais ils devront connaître le plus rapidement possible les mesures qui leur seront imposées si l’on souhaite un retour à l’école sain et sécuritaire pour tous, affirme le président du syndicat de l’enseignement de l’Estrie (SEE), Richard Bergevin.