Résolutions: bonne idée d'arrêter de fumer pour 2014

Des milliers de Québécois ont pris pour résolution de cesser de fumer ou d'améliorer leur condition physique au cours de la nouvelle année. La Société canadienne du cancer est en parfait accord avec ces choix santé.
Puisque le tabagisme est responsable de 30 pour cent de tous les décès par cancer et qu'un tiers des cancers peuvent être liés à l'alimentation, à l'obésité et au manque d'exercice, opter pour cesser de fumer et faire de l'exercice font partie des éléments gagnants pour réduire les risques d'être touchés par la maladie.
Nathalie Fleury, qui est en rémission d'un cancer du sein, croit que l'activité physique a eu un rôle à jouer dans sa lutte contre la maladie. Elle encourage les Québécois à manger mieux et à trouver des moments pour se garder en forme.
Son témoignage vient donner des munitions à la Société canadienne du cancer qui souhaite promouvoir l'activité physique, inciter les gens à s'attaquer à leur problème de surpoids et motiver le plus de gens possible à passer à l'action.
Selon les statistiques, il reste plus de 1,6 million de fumeurs au Québec chez la population âgée de 12 ans et plus. De ces personnes qui ont le mégot au bout des doigts, 32 pour cent sont des jeunes de 20 à 34 ans.
Le cancer est une maladie qui affecte surtout les Canadiens âgés de 50 ans et plus. Selon les estimations de 2007, deux Canadiens sur cinq - dont 46 pour cent d'hommes et 41 pour cent de femmes - seront atteints de cancer au cours de leur vie.