Yves-François Blanchet
Yves-François Blanchet

Réseau routier: Blanchet en veut davantage

Jean-Pierre Boisvert
La Tribune
Tout en reconnaissant la pertinence des investissements de 20 millions $ dans le réseau routier de Drummond, annoncés jeudi par Québec, le député Yves-François Blanchet affirme que «c'est davantage et plus rapidement qu'il faudrait agir».
Réagissant à l'annonce, par les ministres Bachand et Lessard, d'un investissement d'un peu plus de 86 millions $ dans les infrastructures routières du Centre-du-Québec, dont le quart de cette somme est allouée au réseau routier du comté de Drummond, le député péquiste prétend que c'est bien insuffisant en période de crise économique. Le Québec peut faire plus et mieux, suggère-t-il.
 
«À ce stade-ci de l'analyse, je ne demande pas au gouvernement d'ajouter de l'argent supplémentaire à long terme, mais bien d'accélérer le rythme des investissements immédiats pour que la région ressente le moins possible les effets de la crise. Bien au-delà de Drummond et du Québec, les états mettent le cap sur des investissements majeurs pour non seulement traverser la crise, mais pour se positionner pour la reprise «, insiste-t-il.
En vertu de ce plan annoncé pour 2009-2010, le gouvernement veut créer ou maintenir un peu moins de 1300 emplois dans le Centre-du-Québec. «On parle aux gens du milieu industriel pas mal tous les jours, et on craint que les pertes d'emploi ne soient bien plus importantes que ça. Si Drummond avait 20 % de ces emplois, ça n'en ferait encore que 260 «, fait remarquer Blanchet. «Le gouvernement libéral a pris l'habitude d'annoncer plusieurs fois les mêmes choses. Ça semble leur éviter de se faire demander si ce qu'ils font est suffisant».
Parmi les travaux importants prévus dans la région de Drummondville, on note la reconstruction du pont d'étagement du chemin du golf enjambant l'autoroute 20 (4,4 millions $), la réfection du viaduc de la route 239 (5 millions $) et l'asphaltage de la route 122 à Saint-Germain-de-Grantham (900 000 $).
En tout, plus de 120 chantiers seront érigés sur les routes du Centre-du-Québec au cours de la prochaine année.
Yves-François Blanchet suggère de profiter de ce contexte pour faire avancer les projets en infrastructures tels que le Centre Famille-Enfant, le Complexe Multisport, le Centre communautaire Pierre-Lemaire, le Centre de Foire et le réaménagement de l'aéroport.
«Et il faut, ajoute le député, donner un angle environnemental à tout ça. «L'écologie n'est pas une frivolité qu'on agite entre les crises pour se donner bon genre. Cest le plus important secteur de l'économie en développement».