Après plus de trois mois d’arrêt, le service de transport interurbain offert par Limocar-Transdev entre Sherbrooke et Montréal reprendra graduellement ses activités à partir du vendredi 10 juillet.
Après plus de trois mois d’arrêt, le service de transport interurbain offert par Limocar-Transdev entre Sherbrooke et Montréal reprendra graduellement ses activités à partir du vendredi 10 juillet.

Reprise graduelle des activités pour Limocar

Grâce à l’aide financière de 8 M$ annoncée par le gouvernement du Québec, Limocar annonce la reprise de son service de transport interurbain à partir du vendredi 10 juillet. Les activités reprendront graduellement avec un horaire réduit et pour la ligne Express seulement.

L’itinéraire réparti sur l’axe de l’autoroute 10 passera par les principales destinations, soit Sherbrooke, Magog, Bromont, Ange-Gardien et Montréal, 7 jours sur 7, à raison de deux départs par jour par point d’origine.

« Notre priorité est d’assurer une reprise sécuritaire et nous sommes à l’écoute de nos clients. Si les passagers se manifestent, nous pourrons augmenter le nombre de départs, affirme Marie-Hélène Cloutier vice-présidente exécutive Québec & Maritimes ».

L’entreprise précise que « cette reprise est possible dans la mesure où les passagers respecteront les exigences mises en place pour assurer leur sécurité ainsi que celle des employés ».

Parmi les mesures sanitaires à respecter, notons le port du masque, le lavage des mains obligatoire avant l’embarquement ainsi qu’un nombre maximal de 14 personnes par véhicule de transport.

Les employés porteront quant à eux l’équipement nécessaire afin de réduire au maximum les risques de contamination. Un nettoyage en profondeur des autobus sera également effectué chaque jour.

Aide financière de 8 M$

Au début du mois de juin, un groupe de sept transporteurs, membres de la Fédération des transporteurs par autobus, dont fait partie Transdev-Limocar, avait interpellé le gouvernement de François Legault pour avoir de l’aide financière.

Celui-ci a répondu mercredi en annonçant la mise en place du Programme d’aide d’urgence au transport interurbain par autobus, doté d’un budget de 8,2 millions de dollars. L’aide accordée a pour but d’accélérer la reprise des services de liaisons par autobus tout en contribuant à la relance économique du Québec.

« Le transport interurbain est essentiel au désenclavement des communautés éloignées ainsi qu’au dynamisme économique de nos régions. [...] Avec le soutien de votre gouvernement, la mobilité sera assurée sur tout le territoire québécois », indiquait François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie.

À peine 24 heures suivant l’annonce gouvernementale, d’autres entreprises de transport interurbain, dont Orléans Express, ont également annoncé la reprise graduelle de leurs activités.

« Ça faisait plusieurs semaines que notre plan de match était prêt. En moins de 24 heures, tout a été mis en branle, ajoute Mme Cloutier. [...] On salue l’aide financière accordée par le gouvernement qui nous est d’un bon support et nous permet de reprendre nos opérations. »

Rappelons qu’en raison de la pandémie de la COVID-19, les liaisons de transport offertes par Limocar-Transdev étaient suspendues depuis le 23 mars dernier.