La journaliste Isabelle Pion, membre du groupe de relance de La Tribune : « Notre modèle fera que nous aurons notre mot à dire localement pour l’avenir de notre journal et la façon d’offrir l’actualité à nos lecteurs. »

Relance de La Tribune: «Ce n’est pas la fin, c’est le début»

« C’est une bonne nouvelle. Nous les prenons toutes. »

La journaliste Isabelle Pion, membre du groupe de relance de La Tribune, a appris avec soulagement, mercredi, que le séquestre Christian Bourque de la firme PwC a accepté le modèle coopératif pour les journaux du Groupe Capitales Médias (GCM).

À LIRE AUSSI: L’offre des employés de GCM est la meilleure, dit le séquestre de la firme PwC

Le choix de Québec salué par le comité de relance de La Tribune

GCM: Desjardins a une responsabilité, insiste le maire de Gatineau

Il n’est toutefois pas question de crier victoire, même s’il s’agissait d’une étape décisive dans le développement d’une solution viable des quotidiens du réseau dont fait partie le journal sherbrookois.

« Cette nouvelle s’ajoute à celle de mardi du ministre québécois de l’Économie, Pierre Fitzgibbon », qui a donné son appui au projet de coopératives proposé par les travailleurs dans la reprise des six journaux quotidiens de GCM.

« Malgré les obstacles, nous demeurons confiants. Dès le début, quand nous avons appris la mauvaise nouvelle en août dernier, nous avons travaillé fort pour la relance. Nous avons été chercher des expertises et du financement pour la relance. Mais il reste encore du travail à faire en amont. Ce n’est pas la fin, c’est le début, si nous devenons officiellement les repreneurs. »

Mme Pion suggère que le modèle coopératif ne vise pas seulement la survie des journaux, mais aussi la sauvegarde de l’information régionale.

« Notre modèle fera que nous aurons notre mot à dire localement pour l’avenir de notre journal et la façon d’offrir l’actualité à nos lecteurs », lance-t-elle.

Elle se réjouit des résultats de la campagne de soutien financier mise en place pour la relance de La Tribune et les autres journaux régionaux. « Nous sommes toujours en campagne de financement d’ailleurs », termine-t-elle, en invitant les gens de la région à se rendre à l’adresse https://coopmonjournal.com/la-tribune/.

Un peu plus de 62 000 $ ont été recueillis. Rappelons qu’il s’agit d’intentions de dons, en attendant qu’une transaction soit officialisée.