Maude Croteau-Vaillancourt et Maïté Bouchard ont pu grimper sur le podium lors de la dernière journée de compétitions du Championnat canadien d’athlétisme universitaire.
Maude Croteau-Vaillancourt et Maïté Bouchard ont pu grimper sur le podium lors de la dernière journée de compétitions du Championnat canadien d’athlétisme universitaire.

Record pour l’équipe féminine du V&O au Championnats canadien d’athlétisme Universitaire

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
La formation féminine du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke a battu son propre record d’équipe au Championnat canadien d’athlétisme universitaire, qui s’est terminé ce week-end à l’Université de Windsor en Ontario. Les femmes ont conclu la compétition avec 55 points, ce qui leur permet de terminer au 4e rang.

L’équipe masculine a connu moins de succès avec un pointage de 17, lui permettant ainsi de conclure le rendez-vous au 14e rang sur 21 équipes. Chez les femmes, il s’agit du deuxième meilleur classement de leur histoire. Elles avaient également obtenu le 4e rang en 2000-2001 et en 1998-1999.

Au total, sept médailles ont été empochées par la délégation de l’Université de Sherbrooke lors de ces 39e Championnats U Sports d’athlétisme.

Lors de la troisième et dernière journée d’activités, deux athlètes d’ici ont pu grimper sur le podium: Maïté Bouchard (argent au 600 m) et Maude Croteau-Vaillancourt (bronze au saut en hauteur).

Avec un temps de 1 min 29,55 s, Bouchard n’a donc pu célébrer sur la plus haute marche comme elle l’avait fait la saison dernière. L’étudiante en médecine a terminé à 18 centièmes de Kelsey Balkwill, une vedette locale à Windsor. Il s’agit tout de même du meilleur temps de Bouchard cette saison.

«La course s’est passée tellement vite. Je suis contente de la manière que je l’ai gérée, mais c’est certain que j’aurais beaucoup aimé gagner comme ce fut le cas l’an dernier», note Maïté Bouchard, qui a également collaboré à l’obtention de la quatrième place du quatuor féminin du 4X400 m avec Émy Béliveau, Claudie Leclerc et Maude Léveillé.

«Maîté peut vraiment être satisfaite de sa performance: réussir son meilleur temps au championnat canadien avec la pression et les attentes élevées, c’est une réussite en soi», a expliqué son entraîneur Simon Croteau.

Maude Croteau-Vaillancourt a frôlé le titre national au saut en hauteur, à seulement trois centimètres de la championne. Son saut de 1,71 m permet à la recrue d’obtenir le bronze.

«C’est difficile d’avoir son épreuve au troisième et dernier jour des championnats. L’attente a été longue pour moi, mais je me sentais bien malgré tout. Je sais que je peux sauter plus haut, mais ce n’est pas arrivé aujourd’hui », a soufflé Croteau-Vaillancourt.