Lucienne Robillard

Rapport Robillard: simpliste et sans rigueur, dit la présidente de l'UMQ

« Le rapport Robillard est terriblement simpliste et sans rigueur! »
Présente à Sherbrooke jeudi dans le cadre de sa tournée du Québec, la présidente de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, a dénoncé le rapport présenté par l'ancienne ministre Lucienne Robillard dimanche.
« Il n'est même pas venu l'idée à la commission Robillard de parler aux municipalités pour connaitre leur réalité. Pour qu'on leur explique que 5,8 % de dépense supplémentaire pour les municipalités, ça impliquait des taches supplémentaires », souligne Mme Roy.
« Quand on dit dans le rapport que les municipalités ont des surplus budgétaires de 1,4 G$, on oublie de dire que c'est le surplus de 2012 et que depuis ce temps-là, on a passé à la caisse pour un demi-milliard », renchérit la présidente de l'UMQ.
« Le rapport oublie également de dire qu'une municipalité n'a pas le droit de faire des déficits. Vous êtes mieux [les élus] d'avoir une très bonne boule de cristal pour savoir le nombre d'incendies que vous allez avoir, le nombre de centimètres de neige que vous allez recevoir, etc. Vous devez donc prévoir à l'avance et petit à petit, on amasse une marge de sécurité. Et maintenant, avec une belle pensée magique, on nous dit qu'on va couper 1,3 milliard de dollars et que les municipalités n'auront pas besoin de taxer davantage. Ils sont aussi bien de venir gérer les villes à notre place », renchérit-elle.
La visite de Mme Roy à Sherbrooke constituait le 14e arrêt d'une tournée du Québec, sur le thème « Maintenant, ensemble ».
Cette initiative permet à la présidente d'aller à la rencontre des élus municipaux et de leurs partenaires des milieux socioéconomiques dans toutes les régions du Québec afin d'échanger sur les enjeux prioritaires pour les municipalités.