Les « Gâteaux Kamouraska » qui font l’objet d’un rappel ont été vendus dans les magasins Le Marché végétarien de Sherbrooke et Magog.

Rappel de gâteaux « Kamouraska » vendus au Marché végétarien

Le ministère de l’Agriculture avise la population de ne pas consommer un gâteau vendu dans la région et qui pourrait contenir des framboises du Chili. Ces fruits sont susceptibles d’avoir été contaminés par le norovirus.

Le rappel de l’Agence canadienne d’inspection des aliments concerne les « Gâteaux Kamouraska » de six et huit pouces de diamètre. Les unités vidées ont été vendues jusqu’au 7 juin. Les gâteaux portent la date du 1er mars ou une date antérieure, souligne le MAPAQ.

Ils ont été vendus aux magasins Le Marché végétarien de Sherbrooke et Magog.

Les entreprises procèdent volontairement au rappel de ces aliments. Aussi, les personnes qui ont ces produits en leur possession doivent éviter de les consommer. On doit soit les retourner au commerce ou les jeter.

« Même si les produits ne présentent pas de signe d’altération ni d’odeur suspecte, ils sont susceptibles d’être contaminés par le norovirus », précise-t-on.

« Les personnes exposées à ce virus manifestent généralement des symptômes dans les 24 à 48 heures qui suivent la consommation. Les symptômes courants sont des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des crampes abdominales. Des douleurs musculaires, de la fatigue, de la fièvre, des frissons et des maux de tête peuvent aussi survenir. » Claude Plante

Encore un bouchon sur l’autoroute 610

Le retour au travail n’a pas été facile pour plusieurs automobilistes estriens, mardi matin.

Ils ont dû encore composer avec des ralentissements, notamment sur deux autoroutes de la région sherbrookoise.

Sur la 610, un accident entre deux véhicules a causé un bouchon. L’événement n’a pas fait de blessé grave, rapporte la SQ.

On a aussi eu droit à un important ralentissement sur la 10 en direction de Sherbrooke en raison de travaux à la hauteur de Saint-Élie.

Lundi en fin d’après-midi, sur la 112 à Ascot Corner, trois véhicules sont entrés en collision. On a dû transporter des passagers à l’hôpital, ajoute la SQ.  Claude Plante

De nouveaux horodateurs en service à Magog

La Ville de Magog annonce la mise en service des nouveaux horodateurs installés récemment dans quatre stationnements situés sur son territoire à proximité du lac Memphrémagog.

Ce sont les usagers des stationnements Cabana, du Moulin, de la plage des Cantons et de la pointe Merry qui sont visés. À compter de mercredi, ils devront payer leur place de stationnement dès leur arrivée à l’aide d’un des nouveaux horodateurs.

Les usagers auront besoin de connaître leur numéro de plaque d’immatriculation lorsqu’ils effectueront leur paiement. Le tarif a été fixé à 2,50 $ par heure et à 10 $ pour une journée complète. Des permis saisonniers seront également disponibles au coût de 50 $ pour la pointe Merry.

Avec leur carte de citoyen, les Magogois pourront toutefois utiliser les stationnements Cabana, du Moulin et de la plage des Cantons sans avoir à débourser d’argent. La première heure sera également gratuite pour eux à la pointe Merry.

Notons enfin que des horodateurs supplémentaires seront ajoutés graduellement dans les autres stationnements de la ville de Magog au cours des prochaines années. Jean-François Gagnon