La Tribune
La fin de l’exploitation de l’amiante au Québec en 2012 a laissé quelque 800 millions de tonnes de résidus à traiter, notamment à Asbestos (notre photo).
La fin de l’exploitation de l’amiante au Québec en 2012 a laissé quelque 800 millions de tonnes de résidus à traiter, notamment à Asbestos (notre photo).

Québec invité à larguer l’industrie de l’amiante

Ugo Giguère
La Presse Canadienne
Le lobby mondial de l’amiante est enregistré comme organisme à but non lucratif québécois. Des dizaines d’organismes, de scientifiques et de médecins de partout dans le monde estiment que cette crédibilité permet à l’industrie de répandre des faussetés sur la dangerosité de l’amiante.