Maxime Descoteaux

Quatre Estriens honorés par les Prix du Québec 2019

Quatre Estriens ont reçu des Prix du Québec 2019. Il s’agit de Réjean Hébert, Maxime Descoteaux, Hélène Cajolet-Laganière et Hélène Dorion.

Les Prix du Québec soulignent la carrière remarquable de personnes qui contribuent à l’essor de leur domaine d’activité, repoussent les limites de la connaissance et participent au rayonnement du Québec à l’échelle internationale.

Réjean Hébert a reçu le Prix Armand-Frappier. Il doit ce prix notamment à son travail acharné au Centre de recherche sur le vieillissement de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke, qu’il a fondé en 1988 et qu’il a dirigé jusqu’en 2001.

Maxime Descoteaux, professeur-chercheur au département d’informatique de la faculté des sciences et du Centre de recherche du CHUS, reçoit pour sa part le prix Relève scientifique, qui est attribué à une personne de 40 ans ou moins qui se distingue par l’excellence de ses travaux et qui démontre des aptitudes à établir et à maintenir des liens constructifs et durables avec les milieux de la recherche. Les activités de recherche de Maxime Descoteaux comprennent la reconstruction d’images appliquées à l’imagerie médicale. 

Hélène Cajolet-Laganière, professeure retraitée à la faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université de Sherbrooke, reçoit le Prix Georges-Émile-Lapalme. Elle a consacré sa carrière à la promotion et à l’enrichissement de la langue française parlée et écrite, à la francisation des milieux de travail et à l’aménagement de la langue au Québec, au Canada et en Amérique du Nord. Elle est d’ailleurs l’un des piliers du dictionnaire Usito, que l’Université de Sherbrooke vient tout juste de rendre gratuit et accessible à tous.

Finalement, Hélène Dorion reçoit le Prix Athanase-David. Intellectuelle, éditrice, directrice littéraire, professeure, philosophe, artiste, écrivaine au sens polyvalent du terme, Hélène Dorion vit de sa plume depuis plus de 30 ans. À ce jour, elle a publié romans, récits, poèmes et essais. 

« De part et d’autre de nos frontières, l’œuvre d’Hélène Dorion est récompensée, étudiée et mise en lumière », indique-t-on dans son texte de présentation.

Réjean Hébert
Hélène Dorion
Hélène Cajolet-Laganière