Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le traditionnel repas de Noël des Petits Frères n'aura pas lieu cette année, annulé en raison de la pandémie de COVID-19. Ce n'est pas une raison pour abandonner les Grands Amis. Les bénévoles les appellent et d'autres gestes ont été prévus pour égayer leur période des Fêtes.
Le traditionnel repas de Noël des Petits Frères n'aura pas lieu cette année, annulé en raison de la pandémie de COVID-19. Ce n'est pas une raison pour abandonner les Grands Amis. Les bénévoles les appellent et d'autres gestes ont été prévus pour égayer leur période des Fêtes.

Quand un appel peut faire toute la différence

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
initiative de journalisme local, La Tribune
Article réservé aux abonnés
SHERBROOKE — À l’aube de cette période des Fêtes qui s’annonce difficile pour certaines personnes, la directrice des Petits Frères en Estrie, Vicky St-François, le martèle : les petits gestes peuvent faire toute la différence dans la vie d’une personne. 

« Cette année, ce ne sera pas évident. Noël est une fête familiale. Pour les gens qui sont seuls, c’est se le faire remettre en plein visage qu’ils n’ont pas de famille pour passer Noël, et ce peu importe l’âge. La solitude des personnes âgées, c’est terrible. Il y a aussi des gens de tout âge qui sont seuls. Passer Noël complètement isolé est épouvantable. Ce n’est pas facile de passer au travers », mentionne Mme St-François. 

Les petits gestes ne sont pas à négliger. « Il y a beaucoup d’appels à passer. Une personne peut en appeler deux autres de son entourage par exemple. Parfois, ça peut paraître banal, mais je peux vous dire que ça change tout », ajoute-t-elle.

Aucun geste n’est futile selon la dame. « Ça fait toujours plaisir à nos Grands Amis, mais également à toutes les personnes plus démunies. Il faut penser à eux. C’est quelque chose qu’on dit souvent, mais c’est réel. On le voit au quotidien », évoque-t-elle. 

Les bénévoles des Petits Frères ont changé plusieurs vies selon Mme St-François. « Nos bénévoles sont extraordinaires. Ils tiennent le coup depuis le début pour soutenir nos Grands Amis. Ils les appellent toutes les semaines et écoutent leur souffrance et leur détresse. S’ils n’avaient pas été là, je ne sais pas comment nos Grands Amis auraient passé au travers. »

Certains bénévoles ont pu visiter leur Grand Ami malgré les restrictions sanitaires imposées par la Santé publique. « Dans les derniers mois, une super belle reconnaissance de plusieurs milieux de vie qui ont reconnu nos bénévoles comme proches aidant. Nos bénévoles pouvaient donc aller visiter les Grands Amis même s’ils ne sont pas la famille officielle. »

Un service de jumelage téléphonique provincial, destiné à tous les aînés du Québec, a été mis sur pied par les Petits Frères. « C’est pour les gens qui ont besoin de discuter et de briser l’isolement. Nous avons plusieurs histoires de petits miracles », souligne-t-elle avec le sourire dans la voix.

Vicky St-François a également mis en lumière l’ensemble des initiatives qui ont été mises sur pied à travers la province dans l’optique d’écrire aux personnes âgées. 

Des activités pour égayer le temps des Fêtes des aînés

L’organisme avait prévu une période des Fêtes différente en raison des circonstances actuelles. « Depuis le début de la pandémie, nous allons de déception en déception. On a prévu le coup. Cet automne en pensant à Noël, on a fait un plan A, B et C. On se retrouve avec le plan le plus contraignant », avoue Vicky St-François. 

À la fin du mois de novembre, des bénévoles sont allés remettre des calendriers de l’avent aux personnes âgées fréquentant les Petits Frères. « Chaque fois qu’elles ouvrent les petites portes, elles savent que nous sommes avec eux, souligne avec bienveillance, Mme St-François. La présence humaine ne pourra jamais être remplacée par des cadeaux. Cette année, c’est par des objets symboliques que nous réussissons à faire penser à nos Grands Amis que nous sommes avec eux. »

Les Grands Amis ont également reçu des sapins de Noël décorés et une carte de souhaits. Des cadeaux leur seront également livrés les 24 et 25 décembre prochains.