La Tribune
Noël sera particulièrement gai chez les Bibeau d’East Angus cette année. Ginette, Yvon (gauche) et Miguel (droite) avaient fait leurs adieux à Gilles (centre) puisque les médecins avaient prédit sa mort le mois dernier. Par un hasard inouï, l’hospitalisation de M. Bibeau a concordé avec l’arrivée d’un cardiologue qui possédait l’expertise pour le sauver.
Noël sera particulièrement gai chez les Bibeau d’East Angus cette année. Ginette, Yvon (gauche) et Miguel (droite) avaient fait leurs adieux à Gilles (centre) puisque les médecins avaient prédit sa mort le mois dernier. Par un hasard inouï, l’hospitalisation de M. Bibeau a concordé avec l’arrivée d’un cardiologue qui possédait l’expertise pour le sauver.

Quand « les astres s’alignent »

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Gilles Bibeau allait mourir. C’est ce que les médecins du CIUSSS de l’Estrie - CHUS avaient annoncé aux inconsolables proches de l’homme de 76 ans, alors que celui-ci était passé d’une virée en forêt à un coma artificiel en l’espace d’une journée. Mais les astres en ont décidé autrement.