La Tribune
« Les principaux outils des intervenants, c’est leur jugement et leur cœur. Mais surtout, tout prend du temps à la DPJ, beaucoup de temps », qui a été directrice du Centre jeunesse de l’Estrie de 1999 à 2004.
« Les principaux outils des intervenants, c’est leur jugement et leur cœur. Mais surtout, tout prend du temps à la DPJ, beaucoup de temps », qui a été directrice du Centre jeunesse de l’Estrie de 1999 à 2004.

Protection de la jeunesse: une ex dg défend les intervenants

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Sylvie Lapointe a été directrice du Centre jeunesse de l’Estrie de 1999 à 2004. Déjà à ce moment, les services sociaux étaient le parent pauvre du réseau selon la Sherbrookoise. Elle se porte d’ailleurs à la défense des intervenants, « des professionnels dont on attend des miracles malgré leurs maigres moyens ».