La Tribune
Le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, a annoncé vendredi matin son intention de déposer un projet de loi visant à retirer l’exigence de la connaissance de l’anglais dans les offres d’emploi qui ne le nécessitent pas.
Le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, a annoncé vendredi matin son intention de déposer un projet de loi visant à retirer l’exigence de la connaissance de l’anglais dans les offres d’emploi qui ne le nécessitent pas.

Projet de loi sur l'exigence de l'anglais au travail : un impact pour les anglophones de l’Estrie ?

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
L’accès à certains services pourrait se compliquer pour la population anglophone de l’Estrie, si le projet de loi qu’entend déposer le Parti québécois en début de session parlementaire est adopté par le gouvernement. Celui-ci interdirait aux employeurs québécois d’exiger la maîtrise de l’anglais pour la retenue d’une candidature, si celle-ci ne s’avère pas nécessaire.