Le conseiller Paul Gingues, président du comité de la culture de la Ville de Sherbrooke.  
Le conseiller Paul Gingues, président du comité de la culture de la Ville de Sherbrooke.  

Programmation culturelle : la Ville veut animer les espaces publics

SHERBROOKE — La Ville de Sherbrooke lance un appel de propositions pour les artistes et les organismes locaux en vue d’établir une programmation culturelle dans les espaces publics de la municipalité au cours de l’actuelle période estivale qui se terminerait le 6 septembre.

On souhaite que les propositions d’animations, sous la dénomination « La brise culturelle », favorisent l’accessibilité aux arts et à la culture de la population sherbrookoise et aux touristes, tout en respectant les directives de la Direction régionale de santé publique en vigueur.

« Le contexte relatif à la COVID-19, nous oblige à revoir le type de programmation habituellement accessible dans nos installations extérieures », commente Paul Gingues, président du comité de la culture.

« De plus, comme les derniers mois ont été particulièrement difficiles pour nos artistes, nous avons choisi d’offrir de nouvelles propositions artistiques à notre population et du même coup de tendre la main aux artistes et aux organismes sherbrookois. »

Les propositions culturelles doivent provenir des arts vivants et peuvent prendre plusieurs formes allant notamment du cirque à l’amusement public, de la musique à la danse en passant par la littérature, le théâtre et le conte. D’une durée maximale de 45 minutes, les prestations devront inévitablement respecter les mesures sanitaires en vigueur, précise un communiqué de presse.

Les lieux qui pourraient profiter de ces animations sont le carré Strathcona, situé sur la rue Wellington Nord devant l’hôtel de ville, la place Well Sud, sur la rue Wellington Sud, l’Oasis urbaine située en plein cœur du centre-ville, l’espace éphémère, situé à l’intersection des rues Queen et Samuel-Grantham dans l’arrondissement de Lennoxville. 

Les parcs Alfred-Demers et Victoria, dans l’arrondissement de Fleurimont, la base de plein air André-Nadeau ainsi que les parcs Nault et Ma-Villa, dans l’arrondissement de Brompton–Rock Forest–Saint-Élie–Deauville, sont également des lieux qui pourraient profiter de ces animations. D’autres lieux pourraient s’ajouter au cours des prochaines semaines.   

Les artistes professionnels, émergents ainsi que les organismes et collectifs artistiques ont jusqu’au 30 juillet pour soumettre leur candidature. Le formulaire d’appel de proposition ainsi que l’ensemble des critères à respecter se retrouvent à l’adresse web sherbrooke.ca/briseculturelle.