La Tribune
Le directeur général de la Ville de Sherbrooke, Daniel Picard, affirme que le sujet des procès-verbaux de Destination Sherbrooke avaient été abordés à huis clos dans le passé.
Le directeur général de la Ville de Sherbrooke, Daniel Picard, affirme que le sujet des procès-verbaux de Destination Sherbrooke avaient été abordés à huis clos dans le passé.

Procès-verbaux : tous les élus savaient, selon le DG

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Est-ce qu’un élu peut à lui seul empêcher la publication des procès-verbaux de l’organisme qu’il préside? Le conseiller Marc Denault a soulevé des doutes à cet effet, lundi au conseil municipal, à la lumière de la controverse entourant le dépôt de certains procès-verbaux de Destination Sherbrooke avec presque un an de retard. Le directeur général de la Ville, Daniel Picard, participe à la rédaction des ordres du jour du conseil municipal. Il rapporte que tous les élus et la direction générale savaient que des procès-verbaux étaient retenus.