L’intersection Bertrand-Fabi-King Ouest sera réaménagée cet été pour régler d’importants problèmes de congestion.

Problèmes de circulation : une solution pour Bertrand-Fabi

L’intersection King Ouest, Bertrand-Fabi sera réaménagée dès cet été pour régler les problèmes de circulation aux heures de pointe. Une deuxième voie de virage apparaîtra notamment sur King Ouest, vers Bertrand-Fabi. Sur un horizon de 15 ans, plus de 5,6 M$, en excluant l’achat de terrains, seront nécessaires pour corriger la congestion sur l’ensemble du boulevard Bertrand-Fabi, dans le district de Rock Forest.

Ce secteur compte déjà 2200 unités d’habitation et le développement résidentiel prévoit l’ajout de 710 portes à court terme et 1380 à moyen terme. « La dégradation de la circulation augmentera vers le sud », résume Sébastien Dubuc, ingénieur de projet en ingénierie municipale.

Des budgets ont déjà été réservés pour améliorer l’intersection King Ouest et Bertrand-Fabi dès cet été. En plus des travaux sur la rue King Ouest, une voie sera ajoutée de chaque côté du boulevard Bertrand-Fabi, d’une part pour accueillir le flot supplémentaire provenant de la rue King Ouest, et d’autre part pour ajouter une deuxième voie de virage à droite sur le boulevard Bertrand-Fabi. Pour ce faire, la Ville doit procéder à l’achat de parcelles de terrain.

Les autres correctifs à court terme, idéalement d’ici trois ans, comptent le réaménagement de la rue Comtois, dont l’embouchure serait déplacée plus près du Cinéma Galaxy, l’ajout de feux de circulation à l’intersection avec le boulevard des Vétérans et la rue Colbert, le retrait du panneau d’arrêt à l’intersection de la rue Charny, et l’ajout d’un lien entre la rue du Haut-Bois et le boulevard Bertrand-Fabi. Il faut aussi prévoir l’ajout d’une deuxième voie de virage à gauche sur King Ouest, vers la rue Comtois, et d’une voie de réception de ce virage, sur la rue Comtois. Toutes ces interventions coûteraient près de 4 M$. Il n’est par ailleurs pas exclu de réaligner la rue Colbert avec le boulevard des Vétérans.

« La rue Comtois permettrait de contourner l’intersection King-Bertrand-Fabi, mais il est souvent impossible de s’y engager parce que la file de véhicules attendant au feu de circulation est déjà trop longue. Nous avons déjà observé des automobilistes qui empruntaient le stationnement du cinéma, ce qui n’est pas souhaitable », précise M. Dubuc.

Tous ces réaménagements sont-ils réalistes? La rue Comtois traversera-t-elle réellement le stationnement du cinéma? Le conseiller Vincent Boutin a posé les questions. « Nous n’avons pas encore pensé à comment nous allons le faire. À l’intersection de la rue Comtois, nous sommes un peu serrés dans l’espace. Il faudra vraiment y penser, mais tout est possible », répond Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

Cinq autres feux de circulation

À moyen terme, des feux de circulation seraient ajoutés au croisement de la rue André-Mathieu, à celui des rues Henri-Bourassa et Mills et à celui de la rue Émery-Fontaine et du chemin du Curé. À long terme, des feux seraient implantés à la hauteur de la rue Charlemagne et à la hauteur du chemin Saint-Roch Sud.

Le synchronisme était presque parfait pour le conseiller Pierre Tremblay, qui réclamait justement des correctifs au coin King-Bertrand-Fabi au conseil municipal la semaine dernière. « Je voudrais qu’on autorise le virage à droite au feu rouge de Bertrand-Fabi vers King Ouest. On m’avait dit que c’était probablement impossible à cause des piétons. Par contre, il n’y a pas d’interdiction de Léger vers Bourque », avait-t-il plaidé.

« Il y a une problématique dans ce quadrilatère. Je ne pense pas que ça prend une étude très avancée pour y aller seulement avec le bon vieux gros bon sens. Ça améliorerait de beaucoup la circulation à cet endroit. Si je dois venir avec une cinquantaine ou une centaine de citoyens pour montrer lesquels m’abordent tous les jours, je le ferai », déclarait-il.

Vérification faite, le virage à droite sur feu rouge n’était pas envisagé pour éviter les accrochages avec les véhicules arrivant de la rue Léger, où le virage à gauche est permis dans deux voies simultanément.

En ce sens, Évelyne Beaudin souligne l’inconfort des automobilistes à utiliser la deuxième voie de virage dessinée sur la rue Léger en raison de son étroitesse.

M. Tremblay craint par ailleurs l’augmentation de la circulation près de l’école Beaulieu, d’autant que les automobilistes sont redirigés du quartier résidentiel vers le boulevard des Vétérans. Mme Gravel dit avoir pris bonne note de cette préoccupation.

Enfin, Marc Denault suggère de permettre deux voies de virage à gauche de la rue Brodeur à la rue King Ouest pour désengorger cette rue lors des heures de pointe.

Le rythme des travaux dépendra de la capacité de payer de la Ville de Sherbrooke.