La Tribune
Formée comme préposée aux bénéficiaires, Nancy Célicourt ne peut travailler plus de 20 heures par semaine compte tenu de son statut d’étudiante étrangère.
Formée comme préposée aux bénéficiaires, Nancy Célicourt ne peut travailler plus de 20 heures par semaine compte tenu de son statut d’étudiante étrangère.

Prête à travailler dans un CHSLD, mais prise dans les dédales bureaucratiques

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Depuis qu’elle a mis les pieds dans un CHSLD en tant que préposée aux bénéficiaires, Nancy Célicourt dit avoir trouvé sa vocation : prendre soin des aînés. Mais à l’heure où le CHSLD a un urgent besoin de préposés aux bénéficiaires, les dédales bureaucratiques l’empêchent de prêter main-forte comme elle le souhaiterait.