Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le but de la remise de ces bourses est d’humaniser et de rendre plus sécuritaires les soins pour les usagers.
Le but de la remise de ces bourses est d’humaniser et de rendre plus sécuritaires les soins pour les usagers.

Près de 100 000 $ pour la qualité des soins de santé

Tommy Brochu, initiative de journalisme local
Tommy Brochu, initiative de journalisme local
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le Fonds Brigitte-Perreault a remis plus de 94 000 $ dans le but d’améliorer la qualité des soins et services de santé en Estrie. Le but de la remise de ces bourses est d’humaniser et de rendre plus sécuritaires les soins pour les usagers.

En plus des quelque 84 000 $ remis à six projets, quatre bourses de 2500 $ ont été remises à des médecins résidents qui désirent réaliser un projet améliorant la qualité de l’acte de fait. Chaque projet a été déposé par du personnel et des médecins du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

À lui seul, le projet de soutien aux utilisateurs pour maximiser la télésanté en cancérologie reçoit 25 000 $. « Cette utilisation de la télésanté permet aux infirmières pivots en oncologie (IPO) d’améliorer leur évaluation clinique à distance grâce au contact visuel et auditif avec le patient, d’offrir une alternance avec les suivis requis en présence, de renforcer le lien de confiance thérapeutique et de faciliter la présence de proches aidants », explique-t-on dans un communiqué, ajoutant que ce projet pilote a pris un élan important dans la pandémie. 

Le projet « vise à financer les services d’une agente administrative dédiée au soutien des utilisateurs pour faciliter le branchement et la réussite de la consultation virtuelle en télésanté ».

25 000 $ sont aussi investis dans l’évaluation de la plateforme de suivi virtuel en milieu de vie pour les patients sous thérapie anticancéreuse.

« En permettant le suivi virtuel à domicile des symptômes rapportés par les patients, ce service personnalisé favorise l’autogestion des soins, prévient les aggravations, habilite à l’évaluation des symptômes et offre le soutien de l’équipe clinique en temps opportun. Le financement octroyé par le Fonds permettra d’évaluer, tant du point de vue des patients que des professionnels, le déploiement, la satisfaction, l’adhésion et l’aisance à l’utilisation à l’égard de cette plateforme. Ce projet permettra également de développer des outils d’enseignement pour soutenir l’adhésion et l’utilisation.

Télésanté

Maximiser la télésanté en cancérologie, la mise à jour d’une vidéo, la sensibilisation aux comportements à risques et le renforcement de la culture de sécurité », indique-t-on. 

La mise à jour d’une vidéo, la sensibilisation aux comportements à risque et renforcements de la culture de sécurité pharmacothérapeutique, le soutien aux acteurs impliqués lors de la divulgation à la suite d’un événement indésirable et le développement d’une plateforme d’information aux patients pour pathologies orthopédiques se partagent le reste des 84 220 $.

Les bourses de 10 000 $ pour les résidents concernent les niveaux de soins chez l’aîné hospitalisé en psychiatrie, la cascade de soins des patients atteints d’hépatite C ayant un suivi au CHUS entre 2012 et 2017, l’importance de la documentation lors des transferts de soins 

de fin de semaine des patientes hospitalisées pour problématiques fœto-maternelles et l’évaluation de l’administration d’adrénaline intramusculaire et de la période d’observation en contexte d’anaphylaxie chez la population pédiatrique se présentant à l’urgence du CIUSSS de l’Estrie.