La Tribune
Le Sherbrookois Allen Byrns (à dr.) est l’heureux premier greffé québécois pour améliorer la rigidité de sa cornée, un exploit réalisé par l’ophtalmologiste Mazen Choulakian.
Le Sherbrookois Allen Byrns (à dr.) est l’heureux premier greffé québécois pour améliorer la rigidité de sa cornée, un exploit réalisé par l’ophtalmologiste Mazen Choulakian.

Première greffe québécoise pour améliorer la rigidité de la cornée

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Depuis son opération du 5 février dernier, le Sherbrookois Allen Byrns peut maintenant mieux distinguer les chiffres et les lettres. Il est l’heureux premier greffé québécois pour améliorer la rigidité de sa cornée.