Postes Canada: le syndicat réclame encore le retour de la livraison à domicile

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) demande à Postes Canada de suspendre immédiatement la suppression du service de livraison à domicile là où elle doit entrer en vigueur avant la formation du nouveau gouvernement fédéral, le 4 novembre prochain.
Mike Palecek, président national du STTP, impute les compressions postales au gouvernement conservateur qui a été éjecté du pouvoir.
Le syndicat affirme que selon l'échéancier de Postes Canada, de nouvelles boîtes postales communautaires ont été mises en service le 19 octobre, jour des élections, et que d'autres le seront en novembre. Le syndicat craint que Postes Canada n'accélère la mise en Å"uvre du plan avant que le gouvernement libéral ne prenne les commandes.
Le syndicat a compris pendant la campagne électorale que le Parti libéral a promis de mettre fin à la suppression du service de livraison à domicile et de soumettre Postes Canada à un examen.
Mike Palecek est convaincu que les personnes âgées, celles ayant une incapacité et d'autres ont été nombreuses à accorder leur vote aux libéraux en raison de leur promesse de mettre fin à la suppression du service de livraison à domicile.