Pomme génétiquement modifiée aux É-U: préoccupation des producteurs au Québec

La Fédération des producteurs de pommes du Québec se dit préoccupée de l'autorisation qui vient d'être accordée aux États-Unis pour une pomme qui a été génétiquement modifiée afin de ne pas brunir lorsqu'elle est coupée. Pour le moment, cette pomme n'est pas vendue au Québec ni au Canada.
À la mi-février, le Département américain de l'agriculture a en effet approuvé deux variétés de pommes génétiquement modifiées, la Arctic Granny et la Arctic Golden, soit une Granny Smith génétiquement modifiée et une Délicieuse jaune génétiquement modifiée. Elles ont été mises au point par une entreprise canadienne provenant de la Colombie-Britannique.
Cette autorisation signifie que les producteurs des États-Unis auront le droit de cultiver ces variétés de pommes génétiquement modifiées pour faire des essais, a expliqué en entrevue la présidente des Producteurs de pommes du Québec, Stéphanie Levasseur.
Bien que ces pommes ne soient pas autorisées au Canada, Mme Levasseur craint qu'elles suscitent de la méfiance chez les consommateurs, au point où ceux-ci délaisseraient les pommes en général.