Le conseiller du district des Quatre-Saisons, Vincent Boutin, doit s’accorder quelques semaines de repos. Il a annoncé, mardi après-midi sur sa page Facebook, qu’il est présentement en arrêt de travail.
Le conseiller du district des Quatre-Saisons, Vincent Boutin, doit s’accorder quelques semaines de repos. Il a annoncé, mardi après-midi sur sa page Facebook, qu’il est présentement en arrêt de travail.

Vincent Boutin en arrêt de travail

Le conseiller du district des Quatre-Saisons, Vincent Boutin, doit s’accorder quelques semaines de repos. Il a annoncé, mardi après-midi sur sa page Facebook, qu’il est présentement en arrêt de travail.

Dans sa publication, M. Boutin dit suivre la recommandation de son médecin et prendre une période précieuse pour « recharger ses batteries ». 

« Je m’implique beaucoup dans mon travail d’élu et c’est un honneur pour moi de pouvoir représenter les citoyennes et citoyens de mon district depuis près de sept ans. Le monde politique est un monde stimulant, mais exigeant. Au fil du temps, j’ai réussi à bâtir un équilibre entre mes trois merveilleuses filles, ma conjointe et mon travail. Au cours des derniers mois, j’ai vu mon équilibre bousculé par divers éléments et ma santé en a fait les frais », écrit-il.

Il mentionne être résilient et prendre les moyens de retomber rapidement sur ses pieds, mais qu’il ne sert à rien de vouloir hâter les choses. « Prendre du repos durable exige un certain temps. »

« Je vous avoue que je suis chanceux d’être si bien entouré et que cela aidera grandement pour la suite », écrit-il. 

Il profite de l’occasion pour envoyer un message à tous ceux qui se reconnaîtraient dans une forme d’épuisement. 

« Peu importe la raison, qu’elle soit professionnelle ou causée par le contexte difficile que nous vivons actuellement, prends action pour chercher de l’aide. On est beaucoup plus fort en étant soutenu! »

La situation de M. Boutin n’est pas sans rappeler celle de l’ex-député et ex-ministre Luc Fortin qui, en 2016, avait dû laisser le ministère de la Culture pour des raisons d’épuisement. Il était lui-même père de trois jeunes enfants à ce moment. Sa collègue de l’époque, Karine Vallières, avait alors publié un billet de blogue en rappelant que la politique gruge même les politiciens qu’on qualifie de machines. 

M. Fortin a d’ailleurs commenté le message du conseiller municipal sherbrookois sur Facebook. « Je t’envoie mes meilleures pensées. Tu dois prendre tout le temps nécessaire afin de retrouver une vie équilibrée. L’important au cours des prochaines semaines, c’est de te concentrer sur ta santé et ceux que tu aimes. Concilier la vie familiale et la vie publique, c’est exigeant et Sherbrooke a besoin d’un Vincent en forme! Alors, sois patient avec toi-même, la politique et les dossiers seront toujours là à ton retour. Tout cela peut attendre, mais pas ton bien-être. »

Le maire Steve Lussier a commenté dans un courriel. « Ça prend beaucoup de courage et de force pour admettre que l’on a besoin d’une pause. Vincent est un homme investi et passionné dans toutes ses activités politiques et personnelles. Je lui souhaite sincèrement de prendre le temps nécessaire pour nous revenir en pleine forme. »

La conseillère Évelyne Beaudin en est une autre qui a envoyé des mots d'encouragement à son collègue. « L'équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est déjà un défi pour une personne seule en politique, nul doute que ce défi est décuplé avec des enfants en bas âge. Comme tu m'as déjà dit... La politique est là un certain temps dans nos vies, mais la famille est là pour toujours, et rien n'est plus précieux que le bien-être et la santé. »

Vincent Boutin cumule notamment les fonctions de président du comité consultatif d’urbanisme, président du comité du sport et du plein air et président de l’arrondissement de Fleurimont.