Steve Lussier

Rues endommagées: Lussier attend un fonds spécial

La rue Viau sera refaite dès cette année même si elle ne figurait pas dans la planification des travaux routiers dévoilée la semaine dernière. Le maire Steve Lussier confirme que la rue malmenée par l’hiver ne demeurera pas en mauvaise condition pour une autre année et il espère profiter d’un programme que devrait annoncer le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne dans les prochains jours.

M. Lussier a confirmé cette information alors qu’il était interrogé à propos du budget supplémentaire que demandent les directrices du Service des infrastructures urbaines et du Service de l’entretien et de la voirie pour corriger les défauts provoqués par la saison froide.

À lire aussi: Nids-de-poule: 78 % des conducteurs n’ont pas la bonne technique

Plusieurs signalements à la ligne nids-de-poule de la Ville

Nids-de-poule : la Ville a doublé les équipes sur le terrain

« On va regarder avec la direction générale ce qu’il y aurait moyen de faire. On a des projets qu’on devra remettre à plus tard. Il y a une capacité à payer des gens et ce n’est pas en augmentant toujours les budgets qu’on va y arriver », mentionne Steve Lussier.

Le maire de Sherbrooke affirme que l’aide financière n’a pas été annoncée par le ministre Champagne, mais qu’il en a été question lors du caucus des grandes villes à l’Union des municipalités du Québec. « Ce sera à nous de faire les demandes le plus rapidement possible pour avoir ces budgets-là. »

Déneigement

Quant au déneigement, Steve Lussier confirme que la Ville est à la recherche de nouvelles façons de faire pour l’enlèvement de la neige et pour l’épandage. « Les maires de toutes les villes ont trouvé l’hiver difficile. On discute entre nous pour trouver les meilleurs moyens de fonctionner. Il y a de nouvelles technologies et on essaie de s’en servir. »

M. Lussier indique qu’avant la tempête de vendredi, la Ville avait déjà dépensé 70 % du budget alloué au déneigement pour l’année 2019. Le budget est planifié pour les mois de janvier à décembre, et non pour une saison hivernale complète.

Il a été impossible de savoir si le budget de déneigement de 2018 avait pour sa part été dépassé. En novembre, La Tribune écrivait que sur les 10 M$ inscrits au budget, 7,6 M$ avaient été dépensés pour les quatre premiers mois de l’année. On anticipait un déficit de 900 000 $. Steve Lussier affirmait mardi ne pas connaître les chiffres pour l’année qui vient de se terminer. 

Au Service des communications, on rapporte que la reddition de comptes aux élus se fera au moment du dépôt du rapport Vivre avec l’hiver. Celui-ci doit être déposé... en juin. Il semble donc qu’il sera impossible, d’ici là, de savoir si des dépassements de coûts ont été observés.