Robert G. Roy

Robert G. Roy briguera l'investiture libérale dans Mégantic

Bien connu dans la portion Cookshire-Eaton et East Angus de la circonscription de Mégantic, Robert G. Roy se lance dans l’aventure de la politique provinciale. Il briguera l’investiture du parti libéral dans ce comté, le dimanche 6 mai à 13 h 30, au restaurant Le Moulin, à Lac-Mégantic.

Rappelons que le député actuel, le libéral Ghislain Bolduc, a fait savoir, il y a quelques semaines, qu’il ne se présentera pas aux prochaines élections.

« Je suis très heureux d’annoncer officiellement que je me lance dans cette belle aventure. C’est une décision mûrement réfléchie et prise de concert avec ma femme et mes trois enfants. Je suis très choyé d’avoir l’appui de mes proches », a déclaré M. Roy, un natif de Cookshire-Eaton.

M. Roy a fait ses débuts en politique en 2001, à East Angus, à titre de conseiller pendant deux mandats, jusqu’en 2009, puis comme maire de cette ville de 2009 à 2016. Il est devenu préfet élu au suffrage universel de la MRC du Haut-Saint-François en novembre 2017.

« Je suis un homme de terrain, proche des gens, souhaitant toujours mener à terme mes dossiers. Je suis conscient que le territoire de la circonscription de Mégantic est vaste et que beaucoup de travail reste à faire. Néanmoins je suis déjà prêt à parcourir les 36 municipalités réparties sur le territoire de quatre MRC, ainsi que sur deux régions administratives afin d’être à l’écoute et de discuter avec mes concitoyens », a ajouté M. Roy.

« Si je deviens député, je vais commencer par bien comprendre la structure dans laquelle je vais m’embarquer. Je réussis à bien m’entourer, j’ai un bon passé en développement économique dans le Haut-Saint-François, je rencontre régulièrement des gens qui ont une vision et j’aime à être près de mes gens, pour bien saisir les besoins. J’ai une formation de préventionniste en incendie, je suis bien armé en ce sens pour défendre les enjeux de sécurité quant au drame qui est survenu à Lac-Mégantic. »

« Mes expériences municipales et de préfecture m’aideront à être d’autant plus efficace lorsque viendra le temps de défendre mes concitoyens à l’Assemblée nationale », a-t-il conclu.