Le premier versement de la taxe municipale était prévu pour le 4 mars alors que le second devrait être payé le 4 mai.

Réflexion sur le compte de taxes municipales

L’Union des municipalités du Québec recommande aux Villes de suspendre les taux d’intérêt sur les comptes de taxes municipales en souffrance d’ici le 31 mai. À la Ville de Sherbrooke, le maire Steve Lussier n’est pas en mesure de confirmer s’il adoptera la suggestion de l’UMQ pour le moment.

« L’UMQ a sorti ce communiqué qui aurait dû nous être adressé différemment. Nous suivons la situation de la COVID-19 au jour le jour. J’ai des rencontres avec la direction générale trois fois par jour pour me tenir informé. La question des taxes municipales doit passer par le Service des finances, qui la ramènera à l’exécutif avant de passer au conseil municipal. Nous devons nous rencontrer pour voir les impacts d’une telle mesure sur notre budget », résume M. Lussier.

Le premier versement de la taxe municipale était prévu pour le 4 mars alors que le second devrait être payé le 4 mai. 

M. Lussier rapporte par ailleurs ne pas avoir d’inquiétude majeure pour le budget municipal en ce temps de crise. « Le gouvernement va sûrement nous aider. La Société de transport de Sherbrooke est déjà en contact avec le gouvernement pour les ajustements à apporter. »

Son collègue Vincent Boutin n’est pas préoccupé non plus considérant qu’une grande partie du budget repose sur les revenus de la taxe foncière. « Je suis davantage préoccupé par nos PME, à savoir comment nous pourrons les soutenir dans les prochains mois. Consommer local prendra encore plus son sens. »

Commerce Sherbrooke a d’ailleurs amorcé une analyse des impacts de la pandémie sur les commerces et entreprises de Sherbrooke.