Recomptage dans la circonscription de Québec: pas avant vendredi

La possibilité de demander un recomptage des bulletins de vote dans la circonscription de Québec ne sera pas effective avant vendredi. C’est à ce moment seulement que le Bloc québécois et sa candidate défaite, Christiane Gagnon, décideront s’ils contestent le résultat de lundi ou non.

Le député sortant et candidat du Parti libéral du Canada Jean-Yves Duclos est sorti vainqueur d’une longue et chaude lutte avec Mme Gagnon, tard lundi soir. Celui qui était ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social l’a emporté par 215 voix, 18 047 contre 17 832.

Le clan bloquiste a toutefois eu vent de certaines «irrégularités» dans le processus de vote de lundi et croit que certaines personnes qui ont voté ne détenaient en réalité par ce droit.

Le Bloc peut donc aller en contestation d’élection, mais pas avant le dévoilement de tous les relevés électoraux par Élections Canada vendredi, à 14 h.

À partir de ce moment, les partis ont 96 heures, ou quatre jours, pour étudier les relevés et, le cas échéant, les contester.

Ces relevés comprennent bien sûr les résultats à proprement parler, mais aussi les noms des électeurs qui ont voté, où, quand, les cartes présentées, les scrutateurs en poste, etc.

Le Bloc aura donc de vendredi après-midi à mardi après-midi pour prendre une décision, à la lumière des informations officielles recueillies.